Burkina : Nouveau CEMGA adjoint prend les rênes de la Brigade spéciale et intervention rapide

Le président de la Transition burkinabè, le ⁣capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé,‍ ce ‌vendredi⁢ 19 ⁤janvier 2014, la ‍nomination du‌ colonel Moussa Diallo au poste⁣ de ⁢Chef⁣ d’état-major‍ général ‌des Armées‌ (CEMGA) adjoint et commandant de la Brigade spéciale ‍et d’intervention rapide (BSIR), selon​ l’Agence⁣ d’Information de l’Etat.

La création de la Brigade Spéciale et d’Intervention‍ Rapide​ (BSIR) par le chef de l’État en date du 5 janvier 2024 ‌a pour‍ objectif principal de combattre le‌ terrorisme ⁣sur l’ensemble du territoire national⁤ à travers des‌ opérations ‍spéciales et des interventions rapides.

Le colonel Moussa Diallo sera ainsi le ⁢deuxième responsable de cet organe de l’armée burkinabè. La mission de la⁤ BSIR ne se ⁢limite pas⁤ à ‍la lutte contre le terrorisme, elle est également chargée d’assurer la ​sécurité du territoire national, de protéger les institutions, les⁣ installations sensibles et les personnalités importantes.

En outre, elle participera à des missions à⁤ l’étranger dans le cadre d’accords bilatéraux ou multilatéraux.

La Brigade Spéciale et d’Intervention Rapide, qui​ a le statut d’armée, est composée notamment ⁢d’un cabinet, ‌d’un état-major, d’un Groupement des⁤ Forces Spéciales (GFS) et de ⁢Groupements d’Intervention Rapide (GIR). Elle‍ dispose ⁢également d’une ‌Garde Républicaine (GR), d’un Groupement de Commandement d’Appui ⁤et de Soutien (GCAS) comprenant des unités spécifiques, ainsi que d’un Bataillon ‌d’Artillerie de Campagne et d’Intervention Rapide (BACIR).

Il est également à noter que le président⁢ Ibrahim⁤ Traoré a nommé les ⁤commandants des Groupements (GIR)⁢ au sein de la BSIR ce même vendredi. ⁢Le capitaine‌ Kiswendsida⁤ Farouk Azaria Tobouan Sorgho sera à ‌la tête du premier GIR, ‍tandis que le ‍capitaine Abdoul Aziz Ouattara prendra⁤ les commandes​ du ⁢deuxième GIR. Le troisième GIR sera ‍dirigé ‍par le capitaine Jean Ouiya,​ tandis que le capitaine Oumarou Dimanche sera responsable du quatrième GIR.

En somme, la nomination du colonel Moussa Diallo‌ et des​ autres commandants des Groupements (GIR) ⁢est une étape importante ​dans la​ mise⁣ en place de la Brigade Spéciale et d’Intervention Rapide, ⁣qui jouera un rôle essentiel dans ‌la sécurité‍ et la protection du Burkina ​Faso. Cette initiative ‌du président Ibrahim Traoré témoigne de son engagement à⁤ lutter contre le ‍terrorisme et à assurer la⁣ défense de ⁢la nation.