Ethiopie : Cinq ouvriers de l’usine de sucre Wonji retrouvés morts après deux semaines de prise d’otages

Cinq employés de l’usine de sucre de⁢ Wonji ont été retrouvés hier après avoir été retenus en otage pendant deux semaines éprouvantes. Malheureusement, les cinq travailleurs n’ont pas été en mesure de rentrer⁣ chezeux en toute sécurité. Ils ont été retrouvés victimes-lors-dune-fusillade-dans-un-bar/” title=”Bamenda : Les assaillants visent un acteur nigérian et font cinq victimes lors d'une fusillade dans un bar”>morts dans une zone rurale appelée Khacha, située ⁤à l’extérieur des locaux de l’usine. Cette terrible nouvelle a été annoncée par‍ un responsable de l’usine, qui ⁤a parlé anonymement à la BBC. Selon ses révélations, les corps des victimes ont été découverts hier matin, le 15‍ mars 2024.

Les victimes‌ ont depuis été identifiées⁣ et leurs noms ‌ont été publiés sur le⁤ compte officiel⁤ de l’usine sur les réseaux sociaux. Bekele ⁢Tiruneh, Teshome Heramo, Yalew Temesgen, Girma⁣ Belachew et Kamil Abdurhaman ont été identifiés comme étant les travailleurs décédés. Trois d’entre ⁣eux étaient originaires de‍ la région de Wonji, où leurs funérailles ont déjà eu lieu. La quatrième‍ victime était originaire de la ville d’Adama et le corps de la⁤ cinquième personne a ​été ramené dans sa ville⁢ natale à Dessie, dans la région d’Amhara.

Selon le directeur de l’usine, ces cinq employés ⁢étaient des membres précieux de l’équipe. Quatre d’entre ⁢eux étaient des tractoristes expérimentés ayant⁢ travaillé à l’usine depuis de nombreuses années,⁣ tandis que le cinquième était un⁣ électricien employé depuis seulement un an. ⁢Les informations révélées suggèrent que les employés ont été enlevés par un‌ groupe armé il y a‌ deux semaines dans le district⁣ de Dodota, ‍situé dans la⁤ zone Arsi Est⁤ de la région d’Oromia, où se trouve l’usine. Malgré les mesures de sécurité en place, ces travailleurs ont été pris en otage et leurs vies ont été cruellement prises.

L’usine de sucre de Wonji, fondée‍ en 1954, a une place importante ⁢dans​ l’histoire de l’Éthiopie. Située à environ 110 kilomètres d’Addis Abeba, elle ​a une capacité de production impressionnante, pouvant traiter 6 250 tonnes de canne à‌ sucre par jour et produisant environ 174 ⁤946 tonnes de sucre par an. Cette tragédie nous rappelle les⁢ sacrifices que font ‌souvent les travailleurs pour nous offrir les ‌produits que nous consommons ⁢quotidiennement.⁤ Nous devons prendre en ‍compte les conditions difficiles auxquelles ces employés doivent⁤ faire face, en ⁢particulier dans des régions ⁤où la sécurité⁤ est instable.