Soutien de l’Angola à la Chine pour l’intégration de Taiwan

Le président angolais, João Lourenço, a récemment exprimé son soutien indéfectible⁤ à la Chine ‌dans son intégration de Taïwan. Cet appui a été officiellement déclaré⁣ après une visite de trois jours en Chine, où le chef d’Etat angolais a⁣ eu‍ des discussions fructueuses avec son homologue chinois,‌ Xi Jinping.

En effet, l’Angola soutient fermement la politique de “une seule Chine”. Cependant, tout en apportant son soutien à la Chine,‍ João Lourenço ⁢a également appelé à une résolution pacifique du conflit, comme cela a été le cas récemment avec Hong Kong et Macao. Cette‌ déclaration marque ainsi⁢ un premier point⁤ de désaccord ⁣entre Luanda et Washington, qui s’oppose à l’intégration de ⁣Taïwan en tant que territoire chinois.

Il est important‍ de rappeler que la ⁢situation à Taïwan est délicate et pourrait même déclencher un ‍conflit militaire à l’échelle mondiale. Avec une population de plus de 24 millions ⁣d’habitants et une économie classée dans le Top 20 mondial en ‌2018, Taïwan joue un rôle ⁣crucial dans les échanges économiques et politiques internationaux. Dans ce sens, le soutien de‌ l’Angola à la ⁤Chine dans son intégration de Taïwan pourrait avoir des implications majeures sur les relations entre ‌l’Afrique ⁣et les Etats-Unis.

Les⁣ deux puissances ont jusqu’à présent entretenu⁣ des rapports cordiaux, ‍mais cette prise de position pourrait bouleverser cet équilibre. En tant que défenseur du principe de souveraineté ⁣et ​de stabilité régionale, l’Angola se positionne ainsi en tant que partenaire fiable pour la Chine et les autres pays en développement. Cette position reflète également la volonté de Luanda ⁢de s’engager activement dans les affaires mondiales et⁤ de contribuer à la paix et à la ​sécurité internationales.

Dans cette optique,​ le président João Lourenço a souligné l’importance pour tous les acteurs internationaux de respecter le principe de ⁣non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, et de favoriser un⁤ dialogue constructif et pacifique pour résoudre les conflits.