Nigeria : 287 enfants enlevés à l’école Kuriga libérés par leurs ravisseurs

Les 287 enfants de l’école de ⁣Kaduna kidnappés reviennent à la maison, merci⁤ à la sécurité et à l’armée nigériane.

La bonne ⁣nouvelle est enfin arrivée : les 287 enfants kidnappés dans l’école de Kuriga, dans l’État de‌ Kaduna, ont été libérés tôt dimanche matin. Le gouvernement de l’État de Kaduna l’a confirmé et a exprimé ​sa gratitude envers les agences ‍de sécurité et l’armée nigériane pour leur courage, leur détermination et leur engagement.

Selon le⁣ sénateur Uba Sani, aucun détail n’a été fourni sur les conditions de la libération ‍des enfants et le groupe qui les ​avait kidnappés, mais il a tenu à remercier toutes les parties impliquées dans cette opération⁤ de sauvetage. Il a également souligné⁤ l’importance de la collaboration entre le gouvernement fédéral et les États pour atteindre les résultats attendus, en particulier en matière de sécurité.

Le‍ président Bola⁣ Tinubu a ​également salué la ​libération des enfants et a souligné l’importance de la coopération‌ entre le‌ gouvernement‌ fédéral et les États pour assurer la sécurité du pays. ‍Selon son conseiller spécial pour ⁢les médias et la communication, il a déclaré : ​”Nous devons​ travailler ensemble pour garantir‍ un avenir sûr ​pour nos enfants et pour toute la nation”.

Le président a également tenu à féliciter le conseiller à la sécurité nationale, les⁣ agences ‌de sécurité et le gouvernement de⁢ l’État de Kaduna pour leur diligence dans la ⁣gestion de cette situation. Cependant, il n’a pas mentionné si⁢ une rançon avait été payée ou si l’armée était intervenue. Plus tôt, la présidence avait clairement déclaré qu’elle ne paierait pas de rançons aux criminels.

Selon le conseiller⁤ spécial, le président est déterminé‍ à protéger les écoles⁣ en‌ déployant des⁣ stratégies détaillées pour assurer leur sécurité. Il a également⁤ souligné l’importance de maintenir les écoles en tant que sanctuaires sûrs pour l’apprentissage et non en tant que repaires pour⁤ des‍ enlèvements sauvages.

Pour rappel, le 7 ⁤mars 2023, des bandits ont envahi l’école primaire et le collège junior⁤ de la zone de gouvernement local de Chikun et ont kidnappé des dizaines d’enfants. À l’époque, ils ont exigé du⁣ gouvernement qu’il paie ‍une rançon de 1 milliard de nairas pour leur libération. Heureusement,‌ grâce à l’intervention‌ rapide des agences de sécurité et ⁣de⁢ l’armée nigériane, ces enfants sont maintenant avec leurs familles, sains et ​saufs.