Meurtre tragique à Bertoua : la fille de pasteur assassinée avant Pâques

Merveille Patricia Fotso, une ⁣jeune femme de 26 ans, a été retrouvée poignardée à mort à proximité de‌ la​ chapelle de l’Eglise Evangélique du‍ Cameroun paroisse de Nyanganza. C’est avec une grande tristesse ⁢que nous avons appris sa mort jeudi ⁣dernier.⁣ Sa⁣ disparition a suscité une vague d’émotions dans la ville de Bertoua⁣ et rappelle ⁤une fois de​ plus l’insécurité persistante dans certaines‍ régions du Cameroun, en particulier ‌pendant les périodes festives.

Merveille, surnommée affectueusement ‌Paty, était une choriste talentueuse et aimée de tous. Elle⁣ a ‍été attaquée en⁢ compagnie ⁢de son petit ami, Warren, par ​trois hommes sous l’influence​ de ​drogues. Dans⁢ une tentative de​ protéger Merveille, Warren a‌ levé les mains⁣ pour⁤ bloquer le⁣ coup ‍de poignard de⁢ l’un des assaillants. ‍Malheureusement, le⁣ poignard a traversé sa chemise pour ⁣atteindre Merveille au-dessus du sein gauche, la blessant mortellement.

Transportée d’urgence à l’hôpital régional de Bertoua, Paty a succombé à ses blessures en chemin. Son ‍corps⁣ a⁢ été déposé à ⁤la morgue de l’hôpital, laissant sa famille​ et ses proches dans une profonde tristesse. Un premier suspect a été interpellé mais les enquêtes ⁤se poursuivent pour capturer tous ⁣les autres auteurs et complices de cet acte ⁤atroce.

Cet événement tragique met en lumière une question‍ cruciale : l’insécurité continue de sévir dans les villes et les zones rurales au ‌Cameroun. Malgré les‌ efforts des autorités⁤ pour renforcer la sécurité,⁢ ces incidents⁣ continuent ‌de se produire, causant des pertes inutiles de vie. Il est essentiel que des mesures supplémentaires soient prises pour garantir la sécurité de tous les citoyens, en particulier pendant les‌ périodes‍ de fêtes où les risques d’agression augmentent.