Femmes camerounaises récompensées par le Prix allemand pour l’Afrique

Trois femmes‍ camerounaises qui ont œuvré pour la paix et l’aide humanitaire ont⁤ reçu le Prix ​allemand pour l’Afrique en​ 2023. La cérémonie a été présidée par Katrin Gring-Eckardt, ⁣vice-présidente du ⁢Parlement allemand, et s’est tenue‌ à Berlin, en Allemagne.

Esther Omam, Sally Mboumien et ⁢Marthe Wandou, représentantes de la Convention nationale des femmes pour la paix au Cameroun (CNFPC),⁢ ont reçu cet honneur en 2023 pour⁤ leurs efforts visant à soutenir les femmes aux prises​ avec ​des conflits, des inégalités entre les sexes⁤ ou des difficultés⁢ financières. ⁣La convention, ⁢qui⁣ a été⁢ créée en⁣ janvier 2021,⁣ réunit 77 organisations‌ œuvrant pour ⁤la promotion de la paix dans le pays. Avec près de ⁢1800 femmes venues de tout le Cameroun, elles ont⁢ tenu leur première convention nationale à Yaoundé en juillet 2021‌ à l’âge de ⁣45-90 ans.

Esther Omam, Sally Mboumien et Marthe Wandou ​continuent de‍ plaider en faveur​ de la paix et de l’aide humanitaire dans le pays après la⁢ convention. Esther Omam, originaire du Sud-Ouest, est la directrice de l’organisation “Reach Out”, une organisation qui offre un soutien médical, éducatif, économique et psychologique aux‌ femmes touchées par la crise ⁣anglophone. Sally Mboumien, ‍une militante des ⁤droits humains originaire ​de ⁣l’Extrême-Nord, a aidé les femmes touchées par le conflit de Boko Haram à retrouver leur indépendance grâce à des avancées‍ économiques et ⁢éducatives. ‍Marthe Wandou, ‌quant à ⁤elle, a facilité l’accès à ​l’éducation de milliers de femmes touchées par le conflit armé dans le Nord-Ouest.

Sally Mboumien a déclaré à DW que “ensemble, ⁢nous avons​ formé une alliance plus forte, plus unie et plus nombreuse ⁢que ceux qui bénéficient de⁤ la guerre”. Le Prix⁢ de la Fondation⁤ allemande pour l’Afrique, décerné en 2023, honore les contributions de ces femmes. Ce prix, décerné ​depuis 1993, rend hommage à des dirigeants africains exceptionnels qui se consacrent au progrès ⁣social, à la démocratie, à la paix et à la réconciliation.