Liberté en vue pour Amougou Belinga et Maxime Eko Eko dans l’affaire Martinez ZOGO!

Dans‍ l’affaire Martinez ZOGO, la ​liberté ⁤est au rendez-vous pour Amougou Belinga et​ Maxime Eko !
Selon une décision du⁣ juge d’instruction Florent Sikati, les hommes d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga et Maxime Eko Ebo,
accusés d’avoir participé‍ au meurtre de Martinez ⁢Zogo par⁣ la torture, ont été déclarés non coupables.
Ils sont cependant toujours détenus pour le moment.

L’ordre de détention provisoire peut être révoqué à tout moment par le juge conformément à l’article 22,‌ paragraphe 1, du Code de procédure pénale.

Martinez Zogo a été enlevé‌ et retrouvé mort cinq jours plus tard avec des signes ​de maltraitance sur ​son corps.
Les deux suspects sont soupçonnés d’être impliqués dans sa ⁢mort.

De ce fait, il a fréquemment été confronté ​à des affaires de corruption avec Jean-Pierre Amougou ⁣Belinga.
La Direction du renseignement extérieur était dirigée par Maxime Eko.