Nouveau pont reliant le Cameroun et la Guinée Equatoriale : un investissement de 47 milliards de la BAD !

La Banque ⁤africaine de‍ développement ⁣(BAD) a ⁤investi 47 milliards de Fcfa dans un nouveau pont reliant le Cameroun à la Guinée équatoriale. Ce projet,​ d’un montant de ‌73,44 millions d’euros, a pour objectif de stimuler la croissance d’un pôle industrialo-portuaire‌ dans la région‌ et d’améliorer les ​échanges commerciaux ​et⁣ les transports entre les deux pays.

La dette du Cameroun⁣ envers la BAD augmentera suite à ce​ prêt accepté‍ lors d’une table ronde sur le financement ​à ⁢Paris en 2020. Ce projet de pont, longuement discuté par les deux pays voisins, a finalement été ‍approuvé. Bien que la contribution financière de⁢ la Guinée équatoriale reste​ inconnue,‌ il est supposé que ⁤les deux membres de la Communauté économique et monétaire‍ de l’Afrique centrale (CEMAC) ont trouvé un accord. ‍

Le 29 novembre 2023, le conseil d’administration de⁣ la BAD a approuvé un prêt de 73,44 millions d’euros pour le Cameroun. ‍Le président‌ du Cameroun, Paul Biya, et‍ Baltasar Engonga Edjo, président de la Commission de la ⁤CEMAC à l’époque, ont ⁤discuté de l’accélération des procédures administratives et du déblocage des fonds⁣ nécessaires pour lancer la construction de cet important projet. Les travaux devraient ​démarrer⁢ en décembre 2023 et durer cinq ans jusqu’en⁣ novembre 2028.

Ce ​pont, situé sur le vaste corridor Yaoundé-Bata-Libreville, devrait favoriser les échanges entre les deux pays et réduire les temps de transit et de transport. Il pourrait également ⁤contribuer à développer un ‌hub industriel portuaire entre les ports en ​eau ⁤profonde‍ de Kribi‍ et de Bata. Malgré l’anticipation élevée de ce projet, le coût de l’indemnisation des personnes et communautés déplacées pour sa construction est remis en question. Selon une étude d’impact environnemental et social menée ⁤par le ministère de l’Économie,⁣ de la Planification et de l’Aménagement‍ du Territoire (Minepat),⁢ le montant​ de l’indemnisation s’élève à 186,426 millions de‍ FCFA.

La BAD était déjà le troisième plus grand prêteur multilatéral du Cameroun à la ⁣fin de septembre 2023, avec​ une enveloppe de 632,8 milliards de FCFA. Ce nouveau prêt augmentera donc également⁤ la dette ⁢du ‍pays‍ envers la banque. Cela démontre​ l’engagement de la BAD en faveur de la croissance​ et de l’intégration économique de l’Afrique à travers cet accord de‌ prêt pour la⁢ construction ⁢du pont.