14 000 tonnes de super carburant bientôt disponibles au Cameroun : tous les détails

La fin de la Cameroun : les vérités rétablies”>pénurie de carburant est enfin ​en vue au ⁢Cameroun ! Selon le ministère‌ de l’Énergie, un navire transportant près de 14 000‌ tonnes​ de super (soit 13 000 m3) est actuellement en train d’être déchargé au port de Douala. Cela ‌signifie que‌ dès la nuit du 10 au 11 décembre,‌ des camions-citernes pourront ⁣acheminer le précieux carburant ⁣dans les stations-service du pays.

Et ce n’est ​pas tout ! Le ministère‌ nous annonce ​également⁢ l’arrivée ‍prochaine de deux autres ⁢navires contenant ‍du super cette⁣ semaine. Une⁢ bonne nouvelle pour ‍les automobilistes en​ cette ​période de fêtes de fin d’année où ⁤la demande en carburant⁢ est particulièrement forte.

Cependant, cette pénurie de ‌carburant a⁢ été causée par des aléas climatiques. Les⁣ conditions⁤ météorologiques défavorables ont en effet perturbé le transbordement des cargaisons au port de Lomé au Togo, empêchant ainsi ⁢l’acheminement des navires vers ‌le Cameroun. Une situation qui a provoqué des retards dans l’approvisionnement.

La Société ‍Camerounaise des​ Dépôts⁣ Pétroliers⁤ (SCDP),​ en charge du stockage et de la distribution⁣ des produits‍ pétroliers dans le ⁤pays, assure que la situation revient progressivement à la‍ normale ​à Douala et Yaoundé depuis ce lundi midi.⁢ Un soulagement​ pour les citoyens ‍qui ont ‌été confrontés à des difficultés pour se procurer du carburant ces dernières semaines.

Mais comment en est-on arrivé là ? Depuis‍ l’incendie de la raffinerie nationale ‍Sonara en 2019, le Cameroun⁤ dépend entièrement des importations pour répondre ⁢à sa demande en carburant.⁢ Selon le ministère de‌ l’Energie, les besoins sont ⁢estimés à 1,6 ⁣million ⁢de m3 pour l’année 2023.‍ La SCDP gère alors le stockage des⁤ produits importés au‌ port de Douala avant de les distribuer dans tout le pays. Elle alimente également d’autres pays ⁢comme le Tchad et la République‍ Centrafricaine.

Malgré toutes ces mesures, les pénuries de carburant restent malheureusement récurrentes, ce qui affecte grandement ​les automobilistes​ camerounais. ‌En effet, l’approvisionnement en carburant dépend entièrement des livraisons de navires étrangers, soumises⁤ aux aléas logistiques⁢ et climatiques.

En somme, l’arrivée de⁤ ce navire‍ chargé​ de⁣ 14 000 tonnes de super ⁤au port ⁢de Douala est une⁢ lueur d’espoir pour‍ mettre fin à la ⁤pénurie de carburant ⁣qui a touché le pays‌ ces dernières semaines. ‍Espérons que les mesures prises ⁣par ‍le ​ministère de l’Énergie ‌permettront ⁢de prévenir ⁣de telles ⁢situations à l’avenir et garantir une distribution constante et suffisante de​ carburant dans tout le Cameroun.