Leaders ouest-africains discutent avec le Président Bio et l’ex-Président Koroma: instabilité et anarchie menacent la Sierra Leone

Les craintes concernant ‌la santé et les‍ droits de‌ l’homme de l’ancien président Ernest Bai Koroma continuent de croître. Il est en résidence surveillée par le président Bio suite à des accusations de tentative de coup d’État contre le gouvernement.

Depuis ⁣le 26 novembre 2023, date à laquelle, selon le gouvernement, un groupe de personnes a attaqué les principaux⁣ magasins d’armes⁤ du⁢ pays à Wilberforce, Freetown et a également‌ libéré plus d’un millier de prisonniers à la prison de Pademba Road, des dizaines de partisans et dirigeants du principal ⁢parti d’opposition APC ont été arrêtés et détenus sans inculpation, malgré des appels à ⁣ce qu’ils soient inculpés ‌ou libérés⁤ immédiatement.

Un⁣ accord de paix ‌signé entre le‍ gouvernement, l’opposition APC et la communauté internationale est en⁤ grave danger car le ⁢gouvernement est accusé de refuser de respecter les termes de l’accord. Certaines parties de la direction du APC ont clairement indiqué qu’il n’y aura‍ jamais de paix en ​Sierra Leone tant que⁤ le président et son parti au pouvoir SLPP continueront à s’efforcer de‌ détruire le APC en⁣ arrêtant et en tuant ses dirigeants et ses partisans. Ce message résonne dans les couloirs de l’organisation régionale – la Communauté économique des ⁤États ​de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Hier, le samedi 23 décembre 2023, une délégation de haut niveau de la CEDEAO est arrivée à Freetown pour des discussions à huis clos avec‌ l’ancien président Ernest Bai Koroma. Cette délégation est composée du Président Macky Sall du Sénégal, du président Nana Akufo-Addo du Ghana, du Dr Omar Alieu Touray – Président de⁤ la​ Commission de la CEDEAO⁢ ainsi que du Dr Abdel-Fatau Musah – Commissaire de la CEDEAO pour ‍les Affaires politiques, la Paix et la Sécurité. Ils ont d’abord rencontré le président Bio à la⁢ State House avant de se rendre chez l’ancien président à sa résidence de Femi Tuner à Goderich.

Selon un rapport des ⁣médias de la ​State ​House⁤ à Freetown, les​ discussions de haut niveau avec le président Bio avaient pour objectif de passer en revue la situation politique en Sierra⁢ Leone après la « tentative de coup » présumée du 26​ novembre 2023.

La State House⁤ a également déclaré que la ⁢réunion d’hier était « un suivi de la visite du 27 novembre 2023 ⁣d’une délégation de la Commission de la CEDEAO et du gouvernement de la République ⁤fédérale nigériane ». Elle ⁣fait‌ également suite aux décisions⁣ prises lors de la 64e session ordinaire de l’autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO du 10 décembre 2023 à Abuja, en République fédérale du Nigeria, qui a⁣ discuté de la situation politique dans la⁤ sous-région et‍ a adopté des résolutions spéciales, notamment celle de déployer une mission de sécurité en Sierra Leone.

“L’équipe est également dans ‌le pays pour obtenir des mises à jour sur la situation politique actuelle et pour déterminer quelle aide supplémentaire la CEDEAO pourrait apporter au gouvernement pour⁢ renforcer la paix et la sécurité.” La ​délégation de la CEDEAO a⁤ également profité de cette occasion pour réitérer sa condamnation de la tentative ⁢de coup d’État, ‌saluer le courage des forces de sécurité ⁣et féliciter le gouvernement du président Julius Maada Bio pour avoir⁤ rapidement remédié à la situation‌ sécuritaire ‍du pays et pris des mesures pour défendre la paix, la démocratie et l’ordre constitutionnel.