La raffinerie de Dangote reçoit une troisième livraison de 1m barils de pétrole brut – Impressionnant progrès pour l’industrie pétrolière du Nigéria

La raffinerie nigériane Dangote a récemment reçu une nouvelle cargaison d’un​ million de barils de pétrole brut ​en provenance de Shell ‍International Trading ⁣and Shipping Company Limited (STASCO). Cette cargaison a été ajoutée aux deux millions⁣ de barils déjà livrés ‍à son unique⁢ point d’amarrage. La ‍prochaine cargaison, attendue ‍très prochainement, devrait renforcer considérablement ⁤la⁢ capacité de raffinage et la ⁢sécurité ‍énergétique du Nigéria.

La raffinerie Dangote Petroleum commence ses opérations à une ‍capacité de ​350 000 barils ​par⁤ jour, avec pour objectif de passer à 650 000 barils par jour⁤ d’ici la fin⁤ de 2024. Cela contribuera à satisfaire entièrement la⁢ demande⁣ nationale en produits raffinés⁣ tels que l’essence, le diesel, le kérosène et le ⁢mazout, ainsi que pour ‌les exporter.

L’annonce ‌de l’arrivée de la première cargaison de brut de 950 000 barils en ⁤décembre marque le début de l’alimentation en ‍brut de la raffinerie ultramoderne de Dangote. Cela ‌a été rendu possible grâce à un⁣ accord conclu avec la ‍Nigerian National ⁢Petroleum​ Company pour la fourniture de 6 millions de barils ​de brut en ​décembre, afin ​de​ lancer les opérations.

Owner Aliko Dangote a déclaré que la raffinerie⁤ débuterait‍ en utilisant du‌ brut nigérian et que sa priorité était de fournir de l’essence sur le marché local avant d’exporter dans la région ⁢de l’Afrique⁣ de l’Ouest. Cependant, ⁤la raffinerie a connu des retards depuis son annonce en 2013 et‍ a été confrontée à des difficultés ⁣pour obtenir en temps utile la quantité⁤ de brut nécessaire. Cela a suscité de nombreuses réactions de la part du ⁣grand public et une nouvelle date a été fixée pour l’espoir que les activités commencent​ en décembre 2023.

La raffinerie est située à la périphérie ⁣de Lagos, le ⁣centre commercial du ⁤Nigéria. Elle ⁣représente un investissement de‍ 20 milliards de dollars et la première phase de production devrait être ​lancée d’ici⁤ mi-janvier 2024, produisant du diesel et du kérosène de qualité supérieure, suivis de près par⁢ de l’essence⁢ moteur.

Grâce à​ sa capacité à satisfaire entièrement la demande nationale en produits raffinés et à son surplus pouvant ⁢être ⁤exporté, la raffinerie Dangote Petroleum devrait jouer un rôle crucial‍ dans l’amélioration de la sécurité ⁢énergétique du Nigéria.