Jacob Zuma choisi par le parti MK pour les élections de 2024

La nouvelle formation politique⁤ de l’ancienne aile⁤ militaire de l’ANC, uMkhonto we Sizwe (MK), est sur le​ point de prendre d’assaut ​la scène‍ politique sud-africaine lors des élections générales de ⁤2024. Et qui de mieux pour​ diriger ce ‍parti que l’ancien président ‍Jacob Zuma lui-même ?

Lors d’un rassemblement enflammé à Malamulele, dans la⁣ province de Limpopo, Bonginkosi Khanyile, haut responsable ​de MK, a⁢ annoncé⁣ que⁣ Zuma serait le candidat présidentiel du parti aux prochaines élections. Cette⁢ nouvelle a suscité l’enthousiasme et la confiance ⁤de ses partisans présents.

“Mais MK et Zuma seront sur le bulletin de vote en 2024. Et personne ne pourra arrêter la​ volonté ⁣du ⁢peuple !” a déclaré M. Khanyile avec détermination. Il a également appelé‍ la Commission électorale indépendante à respecter ⁣la voix du peuple et à permettre à Zuma de mener une campagne électorale⁢ libre et‌ équitable.

Cette décision de nommer Zuma comme ‌candidat ⁣présidentiel de ⁢MK vient après l’annonce de l’ancien président en décembre ⁢dernier de ne pas faire ⁢campagne pour le ‍parti au pouvoir,⁤ le⁤ Congrès national africain (ANC).⁢ Zuma a déclaré que l’ANC ⁣avait perdu ⁢sa voie et qu’il ‍ne pouvait plus en ⁣être ⁢le porte-parole.

Cependant, il a souligné⁢ qu’il resterait membre de l’ANC et ‌qu’il placerait son vote en faveur de MK,⁣ un parti pour​ lequel il ‍a une grande ⁣estime et qui, selon ​lui,⁢ représente véritablement les ​valeurs de l’ANC.

Cette nouvelle a secoué l’arène politique ‌sud-africaine, suscitant‍ de‌ nombreuses réactions et spéculations. Certains voient en​ Zuma ​le‍ sauveur de MK, un parti qui a joué un rôle clé dans la lutte pour la libération de l’Afrique du Sud. D’autres sont plus sceptiques, notant⁢ les nombreux défis et controverses auxquels Zuma a dû faire face tout au long de sa carrière politique.

Néanmoins, les partisans de MK sont confiants dans leur ⁢choix et se préparent à soutenir ⁢leur nouveau leader ​pour conquérir ‍les élections de 2024. Avec‌ la nouvelle candidature de Zuma, MK a clairement annoncé‍ son intention de devenir une force politique majeure en Afrique du Sud et de⁢ travailler pour un avenir meilleur ⁤pour tous.