Le Cape-Vert accueille les représentants des États-Unis et de la Chine le même jour

Le Cap-Vert a eu l’honneur d’accueillir deux visites ce lundi 22 janvier : l’une de l’administration nord-américaine, représentée par le secrétaire d’État Antony Blinken, et l’autre d’une délégation chinoise liée au fonds de capital China Cooperation and Development Fund – Portuguese Speaking Countries (CPD Fund). Ces visites témoignent de l’importance accordée au Cap-Vert par des partenaires mondiaux de premier plan. Dans un communiqué publié par le département d’État américain, il est mentionné que le secrétaire d’État d’Amérique soulignera la façon dont les États-Unis ont renforcé leur partenariat avec le Cap-Vert depuis le sommet des dirigeants américano-africains. L’accent sera mis sur des sujets tels que la sécurité climatique, alimentaire et sanitaire. Les États-Unis sont engagés à soutenir le Cap-Vert dans son développement durable, en renforçant leurs relations historiques d’amitié et en explorant de nouveaux domaines de partenariat stratégique. Le premier ministre cap-verdien, Ulisses Correia e Silva, a exprimé son souhait de renforcer les liens historiques entre le Cap-Vert et les États-Unis d’Amérique, tout en créant de nouvelles formes de partenariat dans des domaines cruciaux pour le développement durable. Il a été cité par le journal “Expresso das Ilhas”, déclarant : “Nous cherchons à approfondir nos liens d’amitié et à explorer des opportunités mutuellement bénéfiques pour les deux pays.” Les États-Unis et le Cap-Vert partagent tous les deux une forte adhésion aux valeurs universelles et au respect des droits de l’homme, en tant qu’États démocratiques fondés sur l’état de droit. Le gouverneur a souligné cet engagement commun lors de la visite. La délégation du China Cooperation and Development Fund – Portuguese Speaking Countries (CPD Fund), quant à elle, vise à renforcer la coopération entre la Chine et le Cap-Vert en matière d’investissement et d’identification d’opportunités d’affaires dans des secteurs stratégiques du pays. Cette visite témoigne de l’importance croissante accordée par la Chine au développement économique et durable du Cap-Vert. En somme, ces deux visites d’envergure internationale témoignent de l’engagement de partenaires clés envers le Cap-Vert et de leur volonté de renforcer leurs relations dans des domaines clés pour le développement durable du pays. Ceci est un signe positif pour l’avenir du Cap-Vert et pour le développement continu des liens entre des nations du monde entier.