L’Angola à la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines au Maroc: Perspectives et Développements clés

La Juge et Présidente de la Cour Constitutionnelle de l’Angola, Laurinda Cardoso, est actuellement à Rabat, la capitale du Royaume du​ Maroc, pour participer à la 16e ​session de ⁢la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA). Cette conférence, qui aura lieu les 26 et 27 de ce mois, rassemblera 47 juridictions constitutionnelles africaines ainsi que de‌ nombreux membres observateurs.

Au cours de cette ‍session, plusieurs sujets seront examinés, notamment le rapport d’activités de l’année⁣ 2023, l’état de la coopération ‍avec l’Union Africaine, ​le programme d’activités et le budget de l’organisation pour l’année en cours. Les discussions⁢ seront dirigées par le président de la Cour​ du Royaume du Maroc et de la CJCA, ‍Mohammed Amine Benabdallah.

En plus de ces points de ‍l’ordre du jour, la CJCA discutera également de la mise en œuvre du protocole sur la règle de droit lors de conflits électoraux et de ‌l’harmonisation‌ des pratiques de décision des juridictions constitutionnelles ⁣en matière de résolution ‍de conflits politiques.

Cette session sera également l’occasion pour les ‍membres de la CJCA de partager⁤ leurs ⁣expériences et de renforcer leur coopération en matière de protection des droits de l’homme et de la démocratie en Afrique. En tant que responsable de la justice constitutionnelle​ dans son pays, la Juge Cardoso apportera sans aucun doute son expertise ⁣et son point‌ de vue unique sur les questions qui seront abordées lors de cette session de la ⁢CJCA.