Le parti au pouvoir en Ethiopie s’engage à élever l’accord avec le Somaliland à un niveau concret

Le Parti de la​ prospérité (PP)‍ est au cœur de ⁣l’actualité en⁤ Éthiopie. Le parti au pouvoir a⁢ tenu une réunion de quatre jours pour discuter des défis auxquels l’Éthiopie est confrontée⁢ et​ des moyens ⁣d’atteindre la ​prospérité pour le‍ peuple⁢ éthiopien.

Dans cette réunion,⁢ de nombreux points ont été‌ abordés, dont le rôle⁣ de l’Éthiopie en matière de liens‍ économiques et⁢ culturels régionaux. L’un ‍des points clés discutés⁤ a été‌ la​ signature du protocole d’accord avec le Somaliland, ⁢qui accorde à l’Éthiopie un accès à la mer en échange de la reconnaissance ⁣internationale⁣ du Somaliland. Cette initiative a suscité des tensions avec la Somalie voisine, qui ​a parlé de violation ⁤de sa‌ souveraineté⁢ et de son intégrité territoriale. Malgré les condamnations de certains pays, l’Éthiopie a maintenu sa position​ en faveur de l’adoption⁣ du protocole ⁣d’accord.

Cependant, le PP a également reconnu qu’il y a ⁤des ⁤obstacles ‍à ⁤surmonter pour atteindre la prospérité en Éthiopie. Les conflits locaux causés par l’intervention de ⁢groupes‍ “de réseaux d’intérêts” ont été⁢ cités comme l’un des principaux obstacles au développement économique.

Le PP​ s’est engagé à poursuivre des démarches pacifiques⁢ avec les groupes armés ​pour parvenir à la paix au niveau national et réaliser la prospérité pour tous. ‍Le parti⁤ a toutefois averti les groupes utilisant la⁤ violence ‌pour ‌défendre leurs intérêts, déclarant que‌ des mesures répressives appropriées ‌seraient renforcées.

Lors de cette réunion, d’autres questions urgentes ​ont été abordées, telles que la productivité‌ agricole, ⁣le commerce d’exportation ​et les industries sucrières. Un ⁤document explorant les aspects politiques, économiques ⁢et sociaux ‌actuels ‌du pays a également été ​présenté⁢ et discuté. Le PP a également présenté ses cinq principaux piliers économiques,⁣ tels que l’agriculture, les mines, le tourisme et les industries manufacturières, ​et a souligné l’importance⁢ de ⁣travailler ensemble pour atteindre la prospérité pour l’Éthiopie.

Dans cette réunion, Demeke Mekonnen a également été remplacé par Temesgen Tiruneh en tant que deuxième vice-président représentant la branche Amhara.

Au final, le PP s’est engagé à poursuivre son travail acharné pour le bien du peuple éthiopien et à trouver des solutions ​pacifiques aux conflits internes. L’Éthiopie continue de travailler en faveur de ses intérêts économiques⁣ et culturels régionaux et de promouvoir la paix dans la région.