Meurtre d’un candidat du PDP à la Chambre des représentants au Nigeria: les coupables toujours en fuite à Anambra

Un ‌incident tragique a coûté la vie à Jude Oguejiofor, ​un‍ avocat et ancien candidat‍ à la Chambre des⁤ représentants ⁣de l’État d’Anambra. Jude Oguejiofor était un homme résilient et ambitieux. Né à Orsumoghu, dans l’État d’Anambra, il avait fait de Nnewi‌ sa ​nouvelle ‌résidence. Il était déterminé à faire une différence dans sa communauté et à représenter les intérêts du ‍peuple d’Ihiala ‍à la Chambre des représentants.

Mais malheureusement, ​le jeudi 1er avril 2023, aux ‌alentours d’une heure du matin, ⁢Oguejiofor et son frère ont été enlevés par des hommes ⁤armés⁢ alors​ qu’ils rendaient visite ‌à leurs parents âgés à Orsumoghu. Le frère de Oguejiofor a été relâché indemne, mais malheureusement, Jude n’a pas ‍eu‌ la‍ même chance. Selon⁢ une source proche ​de la⁤ famille, qui a souhaité ‌rester anonyme,​ les ravisseurs ont accusé Oguejiofor d’avoir écrit des pétitions contre eux auprès du⁤ gouvernement de l’État d’Anambra. ​Un acte courageux de la part ⁣de‍ l’avocat, mais malheureusement, cela a eu⁢ des conséquences tragiques pour lui.

Le ​père de Oguejiofor a été informé de la mort de‍ son ‌fils par les ⁤ravisseurs, ⁤et la nouvelle l’a tellement‌ bouleversé qu’il⁤ en est décédé. L’avocat était un homme engagé et soucieux de sa communauté, et‍ il avait déjà dénoncé⁤ les activités des criminels armés dans la ‍région, ⁢ce qui aurait pu lui éviter cette tragédie.

Son ami, Chidi Ibekaeme,‌ avocat​ comme lui, est originaire de la même région qu’Oguejiofor. Il témoigne que cette région est en grande proie​ aux activités criminelles et que la communauté est pratiquement détruite et‍ contrôlée par ces criminels. Une situation alarmante qui nécessite une intervention urgente des autorités.

Ce n’est pas la première fois⁤ qu’une telle tragédie se produit dans la région. Les États⁣ du‌ sud-est du Nigeria ont vu leur sécurité se détériorer ces derniers temps, avec des attaques de plus en ⁢plus fréquentes de la⁢ part de personnes armées. Ihiala, la circonscription pour laquelle‍ Oguejiofor se présentait, est particulièrement touchée par l’insécurité. Le gouvernement nigérian a accusé⁣ le ‍peuple⁣ indigène du⁣ Biafra (IPOB) d’être responsable ‌de ces attaques meurtrières. ‍Cependant, le groupe a nié toute implication. L’IPOB est connu pour sa lutte en faveur de‍ l’indépendance de l’État du Biafra, et cette ‌région est considérée comme leur bastion.