NIGERIA : La police de la FCT fait des descentes dans les repaires criminels, arrête 307 suspects

Au cœur de la ville animée d’Abuja, une descente soudaine a ‍eu lieu ce dimanche. ⁤Des ⁣cris, des voitures de police et des suspects menottés ont été aperçus alors que l’équipe tactique du commandement de la police du Territoire de la Capitale Fédérale (FCT) arrêtait 307 personnes, dont ⁣14 femmes et 293⁤ hommes. Un coup de filet qui a secoué la ville et démontré la force et l’efficacité de la nouvelle équipe “Opération Velvet” mise en place pour traquer les criminels dans les zones sensibles de⁤ la⁣ ville.

Lors ​d’une conférence de presse tenue lundi à Abuja, le commissaire de police Benneth Igweh était fier de présenter les résultats de cette opération. Selon lui, cette descente a​ visé⁣ à mettre fin à une série ⁣d’activités criminelles se déroulant dans la région de Dei-Dei-Zuba. Une zone qui, selon les autorités,⁤ était fréquentée par des ravisseurs de différentes régions du pays pour​ se reposer après avoir commis leurs méfaits.

Grâce à l’équipe d’Opération Velvet, ‍les forces de l’ordre ont réussi à mettre la main sur des armes à feu, des motos, des drogues⁣ et des substances illicites, et même des objets volés à des personnes innocentes.⁢ Mais ce n’est pas ⁢tout, un suspect a également été arrêté en possession ⁢d’un pistolet anglais chargé de 15 balles réelles, se faisant passer pour ‌un agent du département des services secrets.

Ces arrestations marquent une victoire importante dans la lutte contre le crime dans ⁢la ‌région de la ⁣FCT, ​mais elles n’en restent pas là. Les autorités ont averti⁤ tous ceux qui opèrent illégalement dans ces “point noirs” que leur temps⁣ est compté. Les membres de l’Opération Velvet sont déterminés à poursuivre leurs efforts pour mettre un terme à ces activités criminelles et rendre la ville plus sûre pour les citoyens honnêtes.

Les 307⁢ suspects arrêtés seront traduits en justice après une enquête approfondie. ​En attendant, la ville d’Abuja ‌pourra profiter d’un peu de calme, grâce aux efforts de l’équipe de ​la ‍FCT​ pour rendre la ville plus sûre.