Le tragique décès du juriste et consultant sportif Abdoulaye Ado : l’échec prédit du projet de Samuel Eto’o à la Fecafoot

La communauté sportive du Cameroun pleure​ la perte tragique d’Abdoulaye Ado, ce consultant sportif engagé ‌et ancien​ membre du comité d’éthique de la Fécafoot. Son départ dans la nuit⁤ du 19 au 20 ⁣mars 2024 laisse un grand vide, mais son héritage​ en​ termes de​ loyauté​ et de fidélité restera à jamais gravé dans les mémoires.

Ado était reconnu pour sa franche opinion et‌ son engagement sans⁢ faille dans les affaires de gestion du football​ camerounais. Dans ses dernières apparitions médiatiques, il n’hésitait⁢ pas​ à ⁣souligner les réussites de l’ancien⁣ président de la Fécafoot, Iya Mohamed, tout en exprimant ses réserves quant ⁢au nouveau projet mené par Samuel Eto’o Fils. Il critiquait ouvertement la ⁢gestion actuelle⁢ de la fédération,⁢ la qualifiant même de “bluff permanent”.

En‌ effet,⁢ Ado⁢ avait rejoint⁣ la ‌Fédération camerounaise de football ⁣sous la présidence⁤ d’Iya Mohamed et y a occupé plusieurs postes, notamment celui ⁤de rapporteur ​au sein de la⁣ Commission⁢ d’homologation et de discipline. En tant que ‌fervent partisan des anciens⁣ dirigeants de la Fécafoot tels que Iya Mohamed, Tombi A Roko et Seidou Mbombo⁢ Njoya, Ado était ⁤très critique envers Samuel Eto’o, qu’il accusait⁢ de mener ‌une gestion approximative.

“Ce que je retiens, c’est⁢ que Monsieur Iya ⁤Mohamed, arrivé à la tête de la Fécafoot en 1998, a réellement modernisé​ cette institution et lui ⁢a donné tout son sens. Mais aujourd’hui, il est parti⁢ et un nouveau projet est arrivé. Un‌ projet en lequel je ne crois ni en son ⁢contenu, ni en son leader. C’est pourquoi j’ai décidé de ne plus travailler avec cette institution”, a-t-il ⁢déclaré lors de ⁢l’une​ de ses dernières interventions médiatiques citées par Actu Cameroun.

En dehors ⁣du monde⁣ du sport, ‌Abdoulaye Ado était également fonctionnaire ⁣au ministère de l’Enseignement secondaire. Impliqué en ⁤politique, il était membre du parti l’ANDP.

Aujourd’hui, le Cameroun se ⁣souvient​ non seulement de son expertise en tant‍ que juriste et​ consultant sportif, mais ​aussi de ​son engagement envers le bien⁢ du ⁤football camerounais. Le⁣ monde du ​sport⁣ a perdu​ un grand homme, dont ⁣les critiques ​acerbes et constructives resteront ‌un précieux héritage pour les générations futures.

Que sa passion pour le‍ sport et son dévouement pour la vérité servent d’exemple⁢ et de source ​d’inspiration​ pour tous.