La Première Dame de la République pose la première pierre du Liceu Eiffel à Moxico en Angola

Ana Dias Lourenço, Première⁤ Dame de la République,​ a posé la première pierre de construction du Liceu Eiffel à Luena grâce à​ un ⁢partenariat entre la Mission​ Laïque Française ​et les ‍compagnies pétrolières en Angola.

Ce lycée comprendra 3 nefs avec 6 salles de classe, 4 laboratoires, un amphithéâtre, un terrain⁤ de sport et ⁤des espaces de services ⁢et de loisirs. Le Liceu Eiffel vise​ à offrir un enseignement de qualité et gratuit selon⁤ les normes internationales en partenariat avec‍ le‌ ministère de l’Éducation.

Le réseau comprend déjà 4 ​lycées dans ‌les provinces de⁣ Bengo, Cuanza-Norte, Malanje et Cunene, et devrait s’étendre à Huambo plus tard cette ‌année.

Ana Dias Lourenço, ‍en tant que⁤ marraine du ⁤projet, a souligné l’impact positif des partenariats‍ public-privé sur l’éducation. Elle a également assuré que les provinces de Moxico et Huambo ‌bénéficieront de ce programme, offrant‌ ainsi plus de ⁢1000 places​ supplémentaires aux jeunes angolais. ⁣La Première Dame⁤ a rappelé​ que le⁤ réseau Eiffel a déjà formé plus ‍de 3000 étudiants avec des bourses internes et externes grâce à‍ la qualité de ⁣leur éducation. Elle a également souligné​ l’importance de cette éducation et son impact sur les jeunes en ⁣termes‌ de compétences scientifiques, d’apprentissage⁤ du français et ⁢de ⁣l’anglais.

Ana Dias Lourenço a remercié Total ⁢Energies et l’Agence Nationale du⁤ Pétrole et du Gaz pour leur invitation à poser la première‍ pierre de cette école, qui contribuera⁣ à offrir des éducations⁤ de qualité‌ et des soins complets plus‌ humanisés, en ‌particulier pour les filles.

La Première ⁤Dame a‌ également souligné l’importance de l’éducation pour lutter contre les ⁤inégalités et‍ garantir⁤ le développement‌ durable et l’autonomisation,‌ en particulier dès la petite enfance. En ⁣plus de⁤ poser⁢ la‌ première pierre ‍du Liceu Eiffel, Ana Dias Lourenço​ a également ‌inauguré l’internat pour filles⁤ Santa Isabel, offrant ⁤un refuge pour 96 filles des​ municipalités de Bundas, Luchazes et Alto Zambeze.

Le gouverneur Ernesto Muangala a exprimé sa satisfaction quant à la construction⁢ d’une école publique de cette envergure, soulignant que cela permettra un enseignement de qualité dans les matières principales.

La Première Dame a également remercié Total‌ Energies, Bloco 32 et l’Agence Nationale du Pétrole et du Gaz pour leur travail dans le cadre de⁢ la responsabilité sociale,​ notamment ‌pour⁢ leur soutien dans le secteur éducatif‌ et ⁤la valorisation des femmes dans la société.

L’évêque du ⁤diocèse de Luena, Dom Martin Lazar, a souligné l’importance de ⁢l’éducation pour les ​filles qui sont souvent empêchées de développer leur potentiel en ‍raison de la pauvreté, de l’abandon et de la fragmentation familiale et sociale.