48 chèvres volées à Jigawa : la police nigériane s’inquiète

La région de Jigawa, dans l’État de Babura et Kiyawa, a récemment été secouée par le ⁣vol présumé de 48 chèvres. En‍ réponse, les autorités policières ont mené des ⁣opérations distinctes et arrêté trois individus soupçonnés d’être impliqués dans ce crime outrageant. Le commissaire de police, M. Ahmadu Abdullahi, a fait part ⁤aux⁤ journalistes de l’avancée de l’affaire et des détails des arrestations lors d’une conférence de ‌presse tenue à Dutse.

Les opérations ont eu lieu entre lundi⁤ et mardi, et ont abouti à la capture de deux ​des ‍suspects, Abdullahi Usman et Hassan Ado. Le troisième suspect, Tasiu Umar, est toujours en fuite. Selon les⁣ déclarations des suspects, ils auraient conspiré pour voler 26 des 48 chèvres manquantes, d’une valeur de ‍1,3 million d’euros. L’un d’entre eux est originaire du village d’Abari, en République‌ du Niger.

Le ‌vol a ‌été signalé au poste de ⁣police de Babura le 22 janvier par Hassan Ibrahim, qui a récemment⁤ déménagé dans la région. Grâce à une intervention rapide de la‌ police,⁢ huit​ chèvres ont ⁢pu être récupérées ‍et ⁤les⁤ deux suspects arrêtés ont admis leur implication dans le vol. ⁤Ils ⁢ont également révélé avoir vendu 18​ chèvres à Abdullahi Amadu et ​à Mustapha, résidents de Kunyafa ‍et Madangana, pour‌ la somme de 210 000 N. Les autorités poursuivent leurs recherches pour localiser ces deux​ suspects restants.

Au cours de cette ‍même période, un troisième individu, Ado Buba, âgé de 25 ans et résidant à Dundubus à Dutse,⁣ a également⁤ été appréhendé avec⁣ 22 chèvres soupçonnées d’avoir été volées. Une patrouille de police de la division de Kiyawa a arrêté Buba le 23 janvier, ⁢après avoir découvert qu’il ⁣avait avoué avoir volé les chèvres dans le village‌ d’Andaza. Lors de l’interrogatoire, il a été possible de localiser le propriétaire légitime des ‌chèvres, Adamu Maina,​ du village d’Andaza, qui a identifié les animaux comme étant les⁣ siens. Les suspects ont été placés en garde à vue et seront inculpés en justice suite à ​l’enquête en cours.

Cette série d’événements démontre l’engagement du‌ commandement de la police de l’État de Jigawa à faire‌ face au fléau du vol et à d’autres activités criminelles dans la ⁣région. Grâce à une action ⁢rapide et efficace, les autorités font⁣ tout leur possible pour récupérer les animaux volés et traduire les coupables en justice.