Le mystère de la mort du Sous-Préfet de Mora: Assassinat ou Mort naturelle

La tranquillité de⁢ la petite ville de Mora a été brutalement interrompue ‍par une découverte choquante : le corps sans ⁣vie de Sous-Préfet Eloundou Amougou Ferdinand Arnaud a⁤ été retrouvé dans son​ salon.

Alors ⁢qu’il venait à peine de commencer ses fonctions il y a quelques ⁣semaines, le ⁢Sous-Préfet a été retrouvé ⁤sans vie. Selon les premières ⁣informations, le Sous-Préfet se plaignait de⁢ douleurs abdominales avant d’être retrouvé inconscient chez⁢ lui.

Alors que sa famille‌ crie à l’assassinat,⁢ affirmant qu’il se‌ portait bien la veille, une enquête approfondie est en cours pour déterminer les circonstances exactes de son décès. Cependant, de nouvelles informations ont fait surface et ont soulevé des ‍doutes sur la nature criminelle de cette tragédie.

D’après un médecin dépêché sur les lieux, le Sous-Préfet⁤ serait décédé plusieurs heures auparavant, aux alentours de minuit. Une​ information troublante qui laisse‌ planer le soupçon​ d’un règlement de comptes. En effet, des⁣ rumeurs circulent selon lesquelles le Sous-Préfet aurait partagé des informations sensibles sur Martin‍ Savon, proche collaborateur‌ de Ferdinand⁤ Ngoh Ngoh, actuellement en prison dans le cadre de l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo. Ces révélations compromettantes auraient donc pu entraîner un acte​ de ⁣vengeance.

Toutefois, la vérité éclatera dans les prochains jours grâce à l’enquête en‍ cours.

Si cet événement s’avère être un⁣ assassinat, il faudra que ‌justice soit rendue à la ‌mémoire du ‍regretté Sous-Préfet Eloundou‍ Amougou Ferdinand Arnaud. L’enquête suit donc son cours et nous vous tiendrons informés⁣ des avancées. Restons prudents et attendons patiemment que toute la lumière soit faite sur cette⁤ tragédie inattendue.