Finale mondiale U17: La France stoppe le Mali pour le titre

Un match haletant en demi-finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans s’est soldé par une victoire de 2 buts à 1 pour les Bleuets contre les Aiglonnets. Les Bleuets ont dû faire face à une équipe réduite à dix joueurs à partir de la 52e minute, rendant la victoire encore plus méritée pour la France.

Une défaite amère pour le Mali, qui avait de grands espoirs de rejoindre le Nigeria et le Ghana dans l’histoire en tant que troisième pays africain à remporter ce prestigieux tournoi. C’est au Manahan Stadium, à Surakarta en Indonésie, que s’est déroulée cette rencontre tant attendue entre deux équipes en quête de gloire.

Et c’est Ibrahim Diarra qui a donné l’avantage au Mali à la dernière minute de la première mi-temps, avec une magnifique frappe du plat du pied gauche. Mais un tournant du match est survenu dès le début de la deuxième mi-temps, lorsque la France, en supériorité numérique, a égalisé grâce à un but de Yvann Titi sur un coup franc de qualité d’Ismail Bouneb.

Les poulains du sélectionneur Jean-Luc Vannuchi, sur un autre coup de pied arrêté tiré directement par Bouneb, ont pris l’avantage. Malgré les treize minutes de temps additionnel, le Mali n’a pas pu renverser la vapeur, malgré une belle tentative de la barre transversale de Hamidou Macalou en fin de partie.

Une déception pour les Aiglonnets, qui affronteront l’Argentine pour tenter de décrocher la troisième place. Quant à la France, elle a rendez-vous en finale avec l’Allemagne, dans un match qui promet d’être une revanche de la finale de l’Euro 2023 remportée par les Allemands.

Vendredi prochain, le Mali aura donc une chance de repartir avec une médaille de bronze, tandis que la France et l’Allemagne s’affronteront pour décider du grand vainqueur de cette Coupe du monde.

Les Bleuets ont d’ailleurs déjà remporté ce tournoi en 1997, avec une génération talentueuse emmenée par Florent Sinama-Pongolle et Anthony Le Tallec. Alors, les jeunes joueurs français arriveront-ils à répéter cet exploit et à ajouter un nouveau trophée à leur palmarès ? Réponse samedi 2 décembre.

En attendant, la défaite du Mali ne doit pas entacher leur remarquable parcours dans cette Coupe du monde des moins de 17 ans. Menés par leur entraîneur, Soumaïla Coulibaly, les Aiglonnets ont montré leur talent et leur détermination jusqu’au bout, et nul doute qu’ils se battront avec la même intensité pour décrocher le bronze contre l’Argentine.

Alors ne manquez pas cette rencontre pleine de rebondissements et de passion !