Barrow Appelle les Gambiens au Nigeria à Investir Chez Eux: Stimulez le Développement Économique avec Vos Investissements

À son ‍arrivée à Abuja,⁣ au Nigéria, en préparation de la 64ème Session Ordinaire de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le​ président ⁢Barrow a rencontré la délégation gambienne au Nigéria et ‌les a remerciés pour leur accueil chaleureux. Il les a encouragés à‌ continuer de s’unir et de se soutenir mutuellement. Toutefois, il ​les a avertis de ne jamais oublier que la Gambie reste leur​ pays d’origine,⁢ en déclarant : “Votre adresse peut changer, mais votre origine ne ‍peut jamais ⁤changer.” Il leur a ​conseillé d’investir dans leur ⁢pays d’origine et de​ planifier leur retour.

En réponse à leurs préoccupations⁢ concernant la documentation de⁣ leurs enfants nés de parents​ gambiens au Nigéria, le ​président Barrow leur a‍ conseillé ⁤de travailler avec⁣ le ⁤consulat général de Gambie à Abuja pour traiter leurs⁤ documents. Il leur a également conseillé d’envoyer certains de leurs enfants dans leur pays d’origine pour connaître leur culture et ‍leur histoire. En ce qui concerne les bourses d’études, le président a souligné que près de 75% des étudiants de l’Université de Gambie bénéficient d’une bourse⁤ et que son gouvernement soutient les étudiants performants et nécessiteux ⁢car l’avenir ⁤d’un ⁣pays ne peut être avancé que⁣ par une ⁤population éclairée et éduquée.

S’exprimant en premier,‌ Samba Sisawo,​ originaire⁣ de Wuli‍ Jah Kunda en Gambie et leader des Gambiens de l’État de Kanu, a rapporté que 105​ Gambiens ⁤vivent à Kanu et ont soulevé des préoccupations concernant l’enregistrement de leurs enfants en tant que citoyens gambiens, le renouvellement de ​leurs documents de voyage et la demande ⁢de bourses d’études pour ‌leurs enfants. Maimuna Singhateh a également reconnu le leadership du président Barrow, mais a réitéré des préoccupations similaires.

La ​délégation était⁤ composée‍ de personnes venant de cinq États⁢ du Nigéria, et le président Barrow a fait un⁣ don de 2000 dollars​ pour leur fonds de bien-être. La réunion a été suivie par les‌ ministres des ⁢Affaires étrangères et du ​Commerce, Hon. Mamadou Tangara⁣ et Baboucarr Joof, le chef de cabinet Mod⁢ K ‌Ceesay, le haut-commissaire gambien, Muhammed Papa Njie, son adjoint‍ et le personnel de l’ambassade.

C’était une⁣ rencontre importante et constructive, témoignant de⁣ l’engagement​ et de l’unité de la communauté gambienne à⁢ l’étranger, ainsi que‍ du soutien continu ​du président Barrow à ses citoyens.⁣ En conclusion, le président Barrow a fait part‌ de son ⁢espoir que la diaspora gambienne⁣ contribuerait au développement de leur pays d’origine et continuerait à renforcer leurs⁤ liens avec⁢ la Gambie.

Le président​ Barrow a également encouragé les Gambiens vivant à ‍l’étranger ⁣à être‍ fiers de leurs⁢ origines et à ne jamais oublier⁢ leur pays d’origine, car​ c’est là que ⁣se trouve leur ⁢identité ⁤et leur histoire.

Il leur a également rappelé l’importance de l’éducation pour l’avenir de la Gambie et a souligné le ⁤soutien de⁤ son gouvernement aux étudiants méritants et dans‍ le besoin.

Cette réunion ⁢a⁣ témoigné une fois​ de plus de l’engagement du président Barrow envers ses‍ citoyens et de son désir de​ voir la diaspora gambienne contribuer ⁢au développement et à ⁢la prospérité de leur pays⁣ d’origine. ‌Cela montre également l’importance de l’unité et de la⁣ solidarité entre les ​Gambiens, où​ qu’ils se trouvent dans le monde. Le président‌ Barrow⁤ a encouragé la diaspora à continuer à ‍soutenir et à s’unir les uns⁤ aux autres, car cela renforce les liens et l’héritage commun de la ‍Gambie.