Le dirigeant du MADEM choqué par l’usage d’armes et le bain de sang inattendus.

Le coordonnateur du Mouvement pour l’Alternance ⁢Démocratique (MADEM-G 15), Braima Camará, est revenu de Lisbonne mercredi 13 décembre⁤ 2023 et a‌ pris la parole face aux journalistes. Il ⁣a‌ exprimé sa solidarité avec le⁣ Président de‍ la République, Umaro Sissoco Embaló, suite aux récents affrontements entre les forces de la garde nationale ​et l’armée guinéenne.

“Je n’aurais jamais pensé que nous arriverions à un tel ⁣point de violence dans notre⁢ pays. Je condamne fermement ces actes ⁣de​ violence et je ⁤soutiens toutes les mesures prises pour rétablir l’ordre dans le pays”, a-t-il déclaré.

Braima Camará a également réaffirmé son engagement ⁤à respecter‌ les résultats des⁣ élections et à ne ⁤pas prendre de pouvoir par la⁢ force. “Je suis⁢ un homme politique mais ​avant tout, je suis un démocrate. ⁤Je suis‍ prêt à défendre mes idées ⁣et ⁣à les confronter ⁣à celles des autres, mais toujours dans le respect des règles⁤ démocratiques”, ‌a-t-il ajouté.

Il ⁤a également exprimé sa solidarité envers les ⁢familles des soldats qui ont perdu la vie lors des affrontements et a ‌appelé⁣ à un retour au calme et à la stabilité dans le pays. “Il est temps ​de montrer à la communauté internationale que​ nous, Guinéens, ⁣sommes capables de vivre en paix​ et de construire notre propre ⁤avenir”, a-t-il souligné.

Braima Camará a également déclaré qu’il ne ​soutiendrait aucune stratégie ⁣allant à l’encontre de ⁢la loi et qu’il ne succomberait pas à ⁤la tentation ‍du pouvoir. Il a réitéré‍ son engagement à soutenir tout⁢ Guinéen qui serait ⁣appelé⁤ à servir le⁤ pays.

Il a ‍également ​tenu à ‌informer publiquement qu’il ⁤avait eu⁣ un entretien avec le Président de l’Assemblée nationale ‍populaire, Domingos Simões Pereira, ⁤et lui avait ⁣dit qu’il⁢ ne souhaitait pas faire alliance avec lui. Il a assuré qu’il soutiendrait toutes les initiatives visant à ​améliorer la⁣ gouvernance et la stabilité du pays.

“Je suis profondément attaché à notre démocratie⁢ et je demande à tous les acteurs politiques de ⁤respecter les ‌règles du jeu ‍et ‌de travailler ensemble ⁤pour le bien-être de notre pays. Soyons unis et solidaires pour construire un avenir meilleur pour​ la Guinée-Bissau”,​ a conclu Braima Camará.