Crise du carburant à Bamboutos : Les files d’attente s’allongent alors que les usagers se disputent la première place

Le manque de carburant dans les stations-service⁢ de Mbouda, la capitale des Bamboutos​ dans la région de l’Ouest, persiste toujours 48‌ heures⁤ après​ l’assurance de Gaston Eloundou Essomba ‍sur un retour à ‌la⁣ normale à partir du mardi 12⁣ décembre.

Cette pénurie de carburant paralyse de nombreuses activités, ‍en particulier dans ‌le domaine économique, et a donné naissance à un marché noir qui a entraîné une hausse sporadique des tarifs de transport.

Malgré ⁤les informations relayées par les médias sur la disponibilité du carburant dans la région de l’Ouest, cette situation ​n’est pas encore le cas⁤ dans d’autres villes telles que Mbouda⁢ et Babadjou dans les Bamboutos, où ‌l’essence est devenue un‌ bien précieux.

Cette crise ⁢de carburant a obligé les gens⁣ à faire la queue pour acheter de ⁣l’essence de mauvaise qualité, communément appelée “zoa zoa”.

Dans une déclaration⁣ faite lundi,​ le ministre Gaston Eloundou Essomba a rassuré le⁤ public⁤ d’un retour à la normale mardi, en attribuant cette pénurie aux problèmes ⁢météorologiques rencontrés lors du chargement ⁤de ⁣certains navires à‌ Lomé, ​au Togo. Le ministre a ⁣également ‍confirmé l’envoi de 13 000m3 de supercarburant vers les zones⁣ touchées avant l’arrivée d’un autre navire cette semaine.

Cette crise de carburant survient dans un contexte où‌ de nombreux ménages, déjà confrontés à des hausses de prix sur les marchés,‌ se préparent pour les festivités de fin d’année. Ce manque de ⁢carburant a également⁣ affecté les moyens de transport, car les conducteurs et les chauffeurs clandestins‌ qui utilisent “zoa zoa” ‌ont décidé d’augmenter les tarifs. Cette⁣ situation a encore plus amplifié l’impact de la pénurie sur la population.

En attendant que la ‌situation se normalise, les‌ habitants de Mbouda et des régions avoisinantes continuent de subir les⁢ conséquences de cette ‍crise de carburant, espérant que le gouvernement mettra en œuvre des ⁢solutions efficaces ⁤pour éviter de futurs problèmes similaires. En attendant, ils doivent supporter les contraintes et ‌les difficultés causées‌ par cette pénurie de carburant, qui est un autre⁣ obstacle à⁣ leur vie quotidienne déjà menacée par une instabilité croissante et des ​coûts de⁢ la vie en constante augmentation.