Démission du Directeur du Protocole de la Primature pour raisons d’éthique – Hassana Djidda Abdoulaye

Hassana Djidda Abdoulaye, Conseiller des Affaires étrangères et Directeur du ⁣Protocole de la Primature, ​a choisi de quitter ⁤son poste aujourd’hui avec effet immédiat. Dans une lettre adressée au Premier Ministre de ⁣la Transition ‍de N’Djamena, M. Abdoulaye a‍ partagé les raisons de sa décision.

Durant sa carrière, M. Abdoulaye a occupé des postes de haut niveau, tels que Directeur Général Adjoint du Protocole d’État et de la Présidence de ​la République, ainsi que Directeur du Protocole de la Présidence. Son expertise a été reconnue et appréciée par⁢ ses pairs et collaborateurs.

Malheureusement, dans sa lettre de démission, M. Abdoulaye a révélé qu’il avait‌ ressenti que sa personnalité “dérange et crée des difficultés” au sein du gouvernement. Malgré ses efforts constants pour améliorer ses compétences et son professionnalisme, M. Abdoulaye a été‌ confronté à des sentiments de frustration, d’incompréhension et d’usure psychologique. Ces défis ont finalement contribué à une ‍dégradation de la ​profession et de ses ‌valeurs,⁢ selon lui.

Dans sa lettre, M. Abdoulaye a souligné l’importance de l’éthique et des valeurs professionnelles dans l’exercice de ses fonctions en tant qu’agent du protocole de l’État. Il a également rappelé le rôle crucial et la dignité qui accompagnent cette fonction, en tant‍ qu’agent de l’État⁤ légaliste ⁣et​ républicain.

La démission de M. Abdoulaye intervient après neuf ⁣mois de service à la tête du Protocole ⁢de la ‌Primature. Au cours de cette période, il s’est efforcé de combattre la suspicion⁤ et les ingérences⁣ internes, tout en cherchant‍ à améliorer ses compétences. Cependant, cette décision peut aussi être vue comme révélatrice de tensions potentielles et de défis internes au sein de la primature.