Ministre soudanais des finances: appel pour une rupture des liens diplomatiques avec le Tchad

Le Ministre des Finances soudanais, Gibril Ibrahim, a appelé à rompre les liens ⁤diplomatiques avec le Tchad et à porter plainte auprès du Conseil de sécurité des Nations Unies pour ⁣l’ingérence présumée des Émirats arabes unis au​ Tchad dans​ les​ affaires intérieures du⁢ Soudan.

Cette décision fait⁣ suite à l’expulsion de quatre diplomates soudanais de N’Djamena et à‍ la déclaration de ⁣trois diplomates tchadiens persona non‌ grata par le Soudan. Ces tensions ⁣sont⁣ dues aux allégations selon lesquelles le Tchad facilite le soutien émirati aux Forces de ‌soutien‌ rapide (FSR) du Soudan,⁣ un groupe paramilitaire accusé de violations des droits de l’homme.

Le Soudan affirme avoir ‌des preuves concrètes de la complicité ⁢du Tchad, tandis que ⁤le Tchad​ et les Émirats arabes unis nient toute‌ implication. Ibrahim ⁢appelle fermement à dénoncer le⁤ soutien⁤ émirati aux FSR et ⁢à annuler​ les accords antérieurs entre les deux pays, suggérant‍ que la France pourrait être impliquée dans ce partenariat.

En novembre dernier, Ibrahim a‌ soutenu l’armée soudanaise et a mobilisé ses troupes pour défendre la ville de North Darfur contre une attaque prévue.⁢

Le Conseiller à la sécurité ​nationale de Biden, Jake Sullivan, s’est récemment ​entretenu ⁢avec le Conseiller tchadien Tahnoun ‍bin Zayed pour discuter de l’importance de désamorcer le‍ conflit au Soudan.