Cameroun : Liberté sous caution pour Appolonie Ngono, l’influenceuse au cœur d’un nouveau scandale

L’arrestation d’Appolonie Ngono a provoqué une⁤ onde de choc dans tout‌ le Cameroun et au-delà. Cette influenceuse engagée a été‌ injustement arrêtée pour avoir osé ‍dénoncer l’insalubrité à Yaoundé⁣ à⁢ travers une vidéo ⁤virale.

Heureusement, après‌ 36 longues ‌heures de ⁣détention, Appolonie a été libérée sous‍ caution‌ samedi, moyennant une somme de 100.000 FCFA. Cette arrestation⁢ a suscité une indignation générale, notamment parmi les partis‍ d’opposition et les‍ citoyens.

Pourtant, cette ‍jeune femme n’a ⁤fait que montrer la réalité crue des rues de Yaoundé, où⁢ les déchets s’amoncellent malgré les discours officiels promettant une ville propre et exemplaire. Une ⁤prise de parole qui ​lui ⁣a valu de graves‍ conséquences avec les ⁢autorités.

Selon les sources⁤ exclusives de ​237online, Appolonie ⁤a ‌été libérée en attendant de comparaître devant le tribunal mardi ⁢prochain. ⁤Cependant, ⁤elle devra respecter un contrôle judiciaire strict, notamment privée ⁣de son passeport.​ Une situation difficile⁣ pour cette influenceuse dont la ⁢liberté est aujourd’hui⁣ menacée.

Certains médias‌ ont avancé que son arrestation​ était liée à son appartenance à l’opposition, voire⁤ à une potentielle candidature aux législatives. Cependant, ces accusations ne​ sont pas fondées.

D’autres informations ​indiquent plutôt que son arrestation serait liée à une plainte ‍pour diffamation‍ déposée⁣ par la célèbre artiste‌ Chantal Ayissi⁢ il y a quelques‍ mois.

Quoi qu’il⁤ en soit, cette situation démontre une nouvelle fois la précarité‍ de ​la liberté d’expression au Cameroun. Les voix dissidentes, qu’elles soient⁣ journalistes, lanceurs d’alerte ou simples citoyens, sont souvent‌ réprimées par le pouvoir en place. ‍La censure ​et l’intimidation⁤ sont des pratiques couramment utilisées pour‌ faire taire ceux qui osent dénoncer les maux du pays :‍ corruption, violences⁤ dans les régions anglophones, brutalités policières…

Il est grand temps que le Cameroun se‍ libère de ces agissements répressifs et‌ laisse place⁤ à une véritable‌ démocratie où la parole ⁤de chacun⁢ est respectée. ⁢