Tchad : adoption d’une nouvelle Constitution, démission du gouvernement

La nouvelle Constitution du Tchad adoptée par référendum ⁣les 16‌ et 17 décembre 2023 entre en⁣ vigueur ce vendredi 29 ‍décembre 2023. Ce jour marque l’ouverture de ‌la 5ème République au​ Tchad. Le président de‌ transition, le général ‍Mahamat Idriss Deby Itno, a ⁢signé un ⁢décret portant adoption et promulgation de cette nouvelle loi fondamentale lors d’une cérémonie en présence du Premier ministre Saleh Kebzabo​ et d’autres personnalités importantes.

La signature du président fait suite à la proclamation par la Cour suprême des résultats définitifs du référendum constitutionnel. Selon les résultats annoncés ⁢par la juridiction constitutionnelle, le ⁤”oui” l’a emporté avec 85,90% des voix contre 14,10% pour le ‌”non”. La Cour a également rejeté les recours‍ introduits par certains partis politiques, ⁤rendant ainsi la décision finale.

En réaction à cette promulgation, le Premier ministre de ‍Transition a⁢ exprimé son engagement à​ quitter ses fonctions. “Suite à la promulgation de la constitution,⁢ j’ai remis au président de transition ma⁣ démission ainsi que celle de mon gouvernement”, a-t-il déclaré. Cette démarche est faite conformément aux pratiques et aux ‍usages ⁣en vigueur.

Maintenant, le peuple peut⁣ attendre avec impatience la nomination du nouveau gouvernement en accord avec⁤ la nouvelle Constitution. Celle-ci écarte ⁣l’idée de fédéralisme et fait de la ⁢République du Tchad un état unitaire, mais fortement décentralisé. Cette répartition des pouvoirs aura un impact considérable sur le fonctionnement⁣ de l’État et de ses institutions.

La nouvelle Constitution apporte également des améliorations notables dans plusieurs domaines tels que l’économie, la justice et la protection des droits humains. Elle définit clairement les droits⁤ et devoirs des​ citoyens et renforce la lutte contre la corruption et l’injustice. La tâche maintenant consiste à mettre en œuvre les dispositions de la nouvelle Constitution et à travailler ​ensemble pour construire un Tchad ‌plus fort et plus prospère. Les défis sont ⁤nombreux, mais avec cette nouvelle Constitution comme fondement,⁤ le Tchad‍ est sur la voie​ du changement et du progrès.