Visite au Niger : Le Premier ministre malien renforce les relations bilatérales

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a entamé ce⁣ vendredi 29 décembre une visite de travail à Niamey, au Niger, dans le cadre des activités​ de l’Alliance des États du‍ Sahel ​(AES). Ce⁤ déplacement revêt⁣ une grande importance pour renforcer les liens entre ‍le Mali, ​le Niger et le Burkina Faso, trois nations alliées ⁢face à des enjeux ‍sécuritaires et de développement majeurs.⁢ Accueilli chaleureusement par la population nigérienne ainsi que les Maliens et les ‌Burkinabés vivant sur⁣ le⁢ territoire, le⁣ Premier ministre malien s’est vu accompagné de son homologue​ du Burkina Faso, Dr Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela. Ensemble, ils ont participé à un sit-in de ​soutien à​ la souveraineté nationale du Niger organisé par l’Agence nigérienne de presse. Baptisé “Place de la résistance de Niamey”, cet événement a rassemblé⁢ les chefs de ​gouvernement des trois pays afin de‌ saluer et soutenir les vaillants patriotes qui se ⁣sont​ battus pour exiger le départ des troupes ​françaises basées à⁢ l’escadrille. ‌

De la place de la résistance à l’hôtel Radisson Blu de ​Niamey, les dignitaires ont ⁤été accueillis⁣ avec enthousiasme par la population nigérienne ainsi que‍ les Maliens et les Burkinabés vivant‍ au Niger.‍ Cette réception ⁤chaleureuse témoigne du soutien et de la satisfaction du​ peuple envers le Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) ainsi que les gouvernements de transition en place dans les trois pays membres de ‍l’AES.

Après​ ce ⁤moment fort en émotions, les ‍chefs du⁢ gouvernement ont pris ⁤part‌ à une séance de‌ travail qui sera suivie d’une conférence de presse. Ils ⁣se sont également rendus à Agadez afin d’assister à la finale de la 44ème édition⁣ de la lutte ⁤traditionnelle, un⁢ événement emblématique dans la région.

Avant son départ pour le Niger, ⁣le Premier ministre Choguel Kokalla⁢ Maïga a tenu à honorer ses homologues en les élevant au rang ⁣d’Officier ‍et de Chevalier dans l’Ordre National du Mali ⁤à titre étranger. Des distinctions qui témoignent de l’amitié et de la collaboration entre‌ les trois nations alliées.

Cette visite de‍ travail ‌souligne l’importance ‌des échanges et de ⁤la coopération entre les pays du‌ Sahel. L’AES est un symbole fort ⁢de solidarité et de partenariat qui témoigne de⁣ l’engagement des gouvernements à travailler ​main dans la main pour la paix, la sécurité et le développement dans la région. Les différents temps forts de‍ cette visite ⁤témoignent de l’étroite collaboration entre les pays membres et‍ de leur ‍volonté commune de relever ensemble les défis majeurs auxquels ils sont⁤ confrontés.