Confrontation à El Faw : l’armée soudanaise déploie des renforts tandis que les FSR se réorganisent

Les Forces armées soudanaises ont intensifié leur présence dans la région​ d’El Faw,‍ dans l’ouest d’El ⁤Gedaref. Les Forces de soutien rapide ont été ⁣forcées de⁤ se​ repositionner⁢ après des affrontements⁢ limités près de ⁤la ville.

D’après ⁤une⁢ source d’El Faw, ⁢ les Forces armées soudanaises ont mené une attaque hier sur la zone d’El Buweida dans l’est d’El Gezira. ‍Les⁤ troupes des Forces de soutien rapide étaient rassemblées ‍à proximité de la ‌frontière avec El Faw. L’attaque ⁢a entraîné ⁣des pertes⁤ en vies humaines et des blessures chez les FSR.

Cette ‍attaque a contraint les FSR à se replier. Les​ Forces armées soudanaises,‍ appuyées par les troupes d’Um El Gura au nord d’El Buweida, ont lancé une attaque terrestre et aérienne sur‍ El Faw depuis le nord. La bataille a causé des⁢ pertes⁣ de part et d’autre, mais⁤ la situation est désormais stable dans la région⁢ d’El Faw.

Les FAS​ ont réagi en renforçant⁣ leur présence après ‍l’arrivée de forces importantes et la‍ fermeture‍ de toutes les voies d’accès.

Une autre source d’El Gedaref a rapporté que⁤ les affrontements étaient limités. ‍Une force des Forces armées soudanaises a engagé les FSR à la périphérie de la⁢ ville d’El Faw et les a poursuivis jusqu’à ce qu’ils se retirent vers ‌El​ Gezira. Depuis que les⁢ FSR ont pris le contrôle d’El Gezira le 18 décembre, El Gedaref a été maintenue dans‌ un état d’alerte‍ sécuritaire.

Les autorités locales ont également effectué des arrestations massives d’hommes suspectés d’être affiliés aux Forces armées soudanaises. Ces hommes auraient infiltré l’État et étaient‌ en ‌possession de sommes importantes d’argent. On ne sait pas encore ‍si ces hommes prévoyaient d’investir cet argent ⁤à la frontière ou s’ils ⁣étaient à la ‌recherche ⁢d’informations.

Les autorités ont également⁤ arrêté plusieurs militants accusés de coopérer avec les FSR. Cependant, ces militants ont ​depuis été libérés sans ⁢qu’aucune⁢ accusation ne ⁢soit retenue contre eux. ​Selon une source, ces arrestations pourraient être motivées par le ⁤règlement de comptes avec des activistes et des opposants au gouvernement précédent, affiliés à l’ancien président Al Bashir.

Dans l’ensemble, la ‌tension‍ règne toujours dans‍ la région d’El Faw et les habitants d’El Gedaref vivent dans la crainte que les événements tragiques d’El Gezira se reproduisent. Il est⁤ important que les autorités intensifient leurs efforts⁣ pour stabiliser la situation⁣ et ⁢prévenir d’autres affrontements ⁢entre les différentes forces en présence.