Scandale au NIGERIA : Le Ministre de Buhari, Sadiya Umar-Farouq Interrogée par l’EFCC pour un Possible Détournement de 37 Milliards de Nairas

L’ancienne ministre ⁣a annoncé, sur son​ compte X, qu’elle ‌s’était⁢ rendue ⁣au​ siège ⁤de la ‍Commission des crimes économiques et financiers à Abuja. ​Cette agence de lutte contre la corruption avait invité⁤ l’ancienne ministre des affaires humanitaires, de la gestion des catastrophes et du ‍développement social, Sadiya ​Umar-Farouq, afin de fournir des ‌éclaircissements sur des sujets ​faisant l’objet d’une enquête.

Dans son message posté lundi matin, Mme ⁤Umar-Farouq a expliqué qu’elle⁣ était ⁤venue volontairement au bureau de l’EFCC pour répondre à‌ cette invitation. Elle a déclaré‍ : “J’ai moi-même choisi⁤ de⁤ me‌ rendre au siège de la‌ Commission des crimes⁢ économiques et financiers afin de répondre à l’invitation de cette agence anti-corruption pour éclaircir certains points sur‌ lesquels elle enquête.”

Cependant, lorsqu’elle a été invitée pour ​la première​ fois, l’ancienne ministre n’avait pas pu se présenter devant​ l’agence car elle avait demandé un report de date. La ​semaine dernière, ‌Dele Oyewale, porte-parole de la ⁣Commission, ⁤a déclaré que Mme Umar-Farouq avait envoyé⁤ une lettre pour informer l’EFCC qu’elle ne pourrait pas se présenter à⁣ l’invitation en​ raison ‌de problèmes de ‌santé.

Au bureau de l’EFCC, l’ancienne‌ ministre rencontrera les enquêteurs pour discuter de l’investigation en cours sur un montant de ‍37.170.855.753,44 de nairas​ qui aurait été blanchi pendant son mandat, via‍ un entrepreneur⁤ nommé James Okwete. ‍En ​tant⁣ que membre du cabinet de l’ancien président Muhammadu Buhari, Mme ‌Umar-Farouq aura l’occasion de fournir des⁤ informations clés sur cette affaire.