Un criminel en uniforme : massacre de 4 innocents pour 500 FCFA à Touboro

La tension reste vive à Touboro après qu’un adjudant de gendarmerie ait ouvert le feu et tué 4 civils pour ​une simple affaire de 500 FCFA. Ce crime odieux a choqué et bouleversé la population et a suscité une chasse ⁢à l’homme pour retrouver le coupable.

Les tensions entre la population civile et les forces de l’ordre sont palpables ​et les gendarmes sont pris pour cible. Selon ​des⁤ sources, les victimes ont refusé de payer les 500 FCFA demandés lors d’un contrôle routier, ce qui a provoqué la colère de l’adjudant. Il a alors sorti son arme et ‍a abattu froidement les 4 ‌hommes.

Un autre gendarme a ‌déclaré sous couvert d’anonymat ⁣que⁣ cette situation ⁢est la conséquence des lourdes dettes financières contractées par certains gendarmes, les poussant à chercher de l’argent par tous les moyens. Mais cela ne justifie ⁣en rien le ⁤geste criminel de tuer des civils pour une simple affaire financière.

La population est ⁢outrée et réagit avec‌ violence, en lançant une chasse à l’homme pour⁢ retrouver l’adjudant. Certains gendarmes, craignant ‍pour leur sécurité, pensent à faire partir leur famille ⁣de Touboro. Personne ne sait où se trouve le coupable, mais la foule est déterminée à le trouver et à se faire justice elle-même.

Les tensions entre la population et les forces de l’ordre ⁣ne cessent de croître​ et certains gendarmes ont même déclaré que ⁤tous ceux qui sont en location à Touboro devraient en partir, tant que la situation n’est pas résolue.‌ Les images insupportables ⁤de ce‍ drame ont été largement partagées et ont suscité l’indignation et la colère de la population.

Nous ne connaissons ni l’identité du​ gendarme ni celles des victimes,⁣ mais⁣ leur ‍tragique destin ne doit pas être oublié⁣ et⁤ doit être dénoncé. ⁣Les autorités locales et nationales doivent prendre ​des mesures ‌urgentes pour résoudre cette situation et ramener le calme à Touboro. Mais surtout, une‍ enquête approfondie doit être ⁤menée pour que justice ⁤soit rendue aux victimes et que les responsables de cet acte odieux soient traduits en justice.

Nous ne devons pas tolérer de tels agissements de la part⁣ de ceux qui sont censés protéger la population. Nous devons condamner fermement toutes les formes de ⁢violences⁣ et d’abus de pouvoir‍ commis par ceux qui ont été chargés⁤ de maintenir l’ordre et⁤ la paix. ⁣Nous espérons que‍ cette tragédie servira de rappel pour que des mesures soient prises pour éviter de ‍telles situations⁣ à l’avenir.

Source⁢ : MMI