Soudan : L’armée prend le contrôle de la Société nationale de radio et de télévision à Omdurman

Les Forces armées soudanaises (FAS) ont pris‌ le contrôle total de la Société nationale de radio et de télévision dans‌ la vieille ville⁤ d’Omdurman ⁢après des semaines de combats acharnés.⁢ Cependant, cette victoire ne s’est⁢ pas obtenue sans difficultés, car⁤ les troupes ⁢des Forces de sécurité⁤ républicaine (FSR)⁤ ont ​tenté à ⁢maintes reprises de briser le ​cordon​ qui était imposé par les ‍FAS autour de la zone. Mais les soldats de l’armée ont réussi à déjouer ces tentatives et⁢ à prendre ⁤le contrôle de ⁣la Société nationale‍ de radio et de télévision.

Les combats ont été intenses et les FAS ont dû⁢ tout donner pour arriver à cette victoire. Le porte-parole de l’armée a annoncé que les soldats⁤ avaient dû détruire un groupe⁣ d’alliés des FSR qui tentaient de soutenir les troupes ⁣ennemies depuis l’ouest. De plus, des vidéos et ⁢des ⁣photos ont été publiées ​pour montrer la⁤ destruction des ‌forces ennemies et les ​soldats en fuite. ⁢La prise de contrôle de la Société nationale de radio et de ​télévision représente une percée dans‍ cette ⁣guerre qui dure depuis plus de 10 mois.

Les⁣ soldats ont réussi à lever le siège du district militaire de​ Corps of Engineers, ⁣qui était contrôlé par les FSR. ⁤C’est une grande victoire pour les Forces armées soudanaises. ​Depuis le début de la guerre, les troupes gouvernementales ont réussi⁤ à⁤ reprendre le contrôle de⁤ plusieurs⁣ quartiers d’Omdurman. Fin février, les ⁣quartiers d’Abrof ​et ‍de Beit El Mal ‍ont été⁢ repris après de violents combats. Cependant, le⁤ Syndicat des ⁢journalistes soudanais (SJS) s’inquiète de l’impact de⁤ ces combats sur les archives de‍ la Société nationale de radio et de télévision, ‌qui‌ ont⁤ près de 100 ‌ans. Il est à⁢ noter que les⁢ Forces armées soudanaises ont ​également mené des attaques ‌dans d’autres ‌parties de la ville,‍ notamment sur le pont Shambat détruit ​et ​le​ pont Wad El Bashir. Ces actions démontrent leur détermination à reprendre ​le contrôle total de la ville et à vaincre les FSR.

Les combats ne‍ se ​limitent pas à Omdurman, la capitale Khartoum est également touchée avec la reprise​ des‌ tirs d’artillerie sur le quartier d’El Nahda et ses environs. Les forces gouvernementales ne ‍relâchent pas leur‌ pression⁢ sur​ les FSR et continuent d’avancer vers la victoire. Cette ⁢bataille pour le contrôle de ‍la Société nationale de radio et de télévision reflète les enjeux importants⁤ de⁣ cette guerre pour le ⁢pouvoir au Soudan. Les Forces armées soudanaises sont bien‌ déterminées à vaincre les FSR et à réunifier le ⁤pays sous leur contrôle. Les combats sont loin⁢ d’être⁣ terminés, mais cette victoire représente un grand pas ‍en avant pour les FAS.