Guinée : Limogeages dans le secteur de l’énergie sous la direction du chef d’Etat

Le paysage politique guinéen a été bouleversé par la prise de pouvoir⁢ du ‌général Mamadi‌ Doumbouya ⁤à la tête de la transition. Et ce dernier entend bien agir rapidement pour répondre⁢ aux attentes de la population. D’ailleurs, ses décisions ne se sont pas fait attendre.

La récente panne d’électricité qui a‌ plongé la capitale Conakry dans le noir a été un événement marquant pour de nombreux guinéens. Pour y remédier, le président de la transition a démis de leurs fonctions plusieurs responsables du secteur de l’énergie, samedi 16 mars.

Parmi les ⁤limogés, Laye ‍Sékou‍ Camara, ‍directeur général de l’Électricité de Guinée (EDG), ainsi que ses adjoints. Mais également Amadou Doumbouya, à la⁣ tête ​de la société nationale des pétroles (Sonap), et une ‌de ses collaboratrices. ‌Les responsables de l’Agence‍ nationale d’aménagement des infrastructures minières ont ‍également été remerciés.

Face⁢ à ‍l’ampleur de la panne d’électricité et aux conséquences qu’elle a eu sur la population, ces limogeages témoignent de la volonté du général Doumbouya de prendre des mesures⁢ drastiques pour ⁢remédier à la situation.

La coupure d’électricité a en ⁤effet provoqué des manifestations dans les rues de Conakry, avec des ‌dégâts matériels et même des victimes. Face à cette réaction légitime, le nouveau Premier ministre guinéen,⁢ Amadou‌ Oury Bah, a déclaré que les responsables de cette coupure devront rendre ‌des comptes.

Selon un communiqué de l’EDG, la panne‌ a été causée par un incident sur un pylône à⁤ haute tension. Mais cela n’a pas empêché le président de la transition d’agir, démontrant ainsi sa détermination à‍ prendre‌ en main la situation et à répondre ‌aux demandes de la population. ​Espérons que cela marque le début d’un nouveau chapitre pour le pays ⁢et que les changements apportés améliorent la vie des guinéens.