Scandale au Cameroun : Menacé de mort pour avoir noté ses étudiants sur la victoire de Paul Biya

L’enseignant Michel Ghislain ‌Oyane a déposé ⁢une plainte pour menaces de mort, harcèlement ‌moral et tentative d’assassinat contre un inconnu auprès du directeur de la police​ judiciaire de Yaoundé. Spécialiste de sociologie électorale et de marketing politique, il a⁣ été‌ victime de ces actes depuis le 21 février⁣ 2023. ‍Il demande ⁢que les responsables soient identifiés, arrêtés et jugés.

Le 19 février 2024, lors d’une évaluation avec ⁣ses étudiants de Master 1​ à l’université de Bertoua,‌ Dr Oyane a⁣ soumis un sujet‌ sur l’élection présidentielle⁤ de 2018 remportée par Paul Biya ⁤avec‍ 71,28%‍ des voix. Ce sujet a ‍pris une tournure politique ⁣suite aux contestations des résultats ​par le candidat Maurice Kamto et ses partisans du ‌MRC. Cependant, l’enseignant n’aurait jamais pensé que son évaluation génèrerait de​ telles‍ conséquences. Il ‍est désormais la cible d’individus non identifiés qui en font leur ennemi.

Dr Oyane estime que son évaluation a ‌été détournée et‍ que sa vie ⁣et celle ‌de sa‌ famille sont en danger. Cette affaire a ​créé des tensions à l’université‌ de Bertoua.⁤ Le recteur, Remy Magloire Etoua,​ a ⁣convoqué Dr Oyane et d’autres responsables ​de l’université à une réunion dont les résolutions n’ont pas été ⁢rendues​ publiques, suscitant des doutes sur les mesures prises pour assurer la sécurité de​ l’enseignant.

Il est important de rappeler que⁤ Dr Oyane bénéficie de ⁤l’immunité et​ de‍ la⁣ protection en tant qu’universitaire, ce ‌qui remet en question la liberté académique et ⁣les droits fondamentaux des enseignants et des chercheurs ⁣au⁤ Cameroun. Cette affaire met ‍en lumière les menaces et les violences⁢ que subissent les universitaires au Cameroun dans ​l’exercice de​ leur profession ⁢en toute ​indépendance et liberté.

La plainte déposée par ​Dr Oyane ⁣est un appel au respect de la⁤ loi et à la protection des⁢ droits de l’Homme, espérant ainsi une justice équitable pour toutes les victimes de ces actes ⁣répréhensibles.