Soudan : Le groupe de Darfour dénonce l’attaque des FSR sur son convoi d’approvisionnement à El Fasher

Le Mouvement de⁣ libération du Soudan (SLM-AW), sous la direction ⁤d’Abdel Wahid al-Nur, a condamné l’attaque menée par les FSR contre son convoi de‍ ravitaillement à ⁢El Fasher, au Nord ‍Darfour. Cette attaque a détruit 4 véhicules de combat ‌et 3 camions, ‍et ⁢causé ‍la mort de 4 combattants‍ du SLM-AW et blessé 4 autres.

Le porte-parole militaire du SLM-AW, Walid Mohamed Abkar, a⁢ publié un communiqué condamnant cette attaque lâche et appelant à la libération des combattants capturés et à la restitution de leurs biens. Il a également mis en garde contre de futures​ attaques, soulignant que la neutralité du SLM-AW vise à éviter une guerre civile au Soudan.

Contrairement à ‍d’autres‌ mouvements armés au Darfour, le⁢ SLM-AW n’a pas signé d’accord de paix avec le‍ gouvernement et ⁣n’a pas rejoint les‍ forces conjointes établies par les signataires de la paix. Cependant, le SLM-AW a déployé des forces à El Fasher pour protéger les civils dans les camps de personnes déplacées.​ Les FSR ont ⁤accusé ces groupes armés de coopérer avec l’armée soudanaise et de fournir des armes et ‌des munitions à leurs forces à El Fasher.

Depuis‌ le début de la guerre en avril 2023, les FSR ont pris le contrôle de quatre États ‌du Darfour,⁣ mais le Nord Darfour demeure sous la surveillance du SLM-AW. Certains mouvements⁢ armés ont abandonné leur neutralité et⁣ ont rejoint l’armée soudanaise dans sa lutte contre les forces paramilitaires dirigées par le lieutenant-général Mohamed Hamdan Dagalo, également connu sous⁣ le nom de « Hemetti ». Les FSR ont ​été accusés de violer les droits humains des civils ​soudanais.