Conflit à Bali Nyonga suite à la mort d’un civil : les résidents en opposition avec les séparatistes

Le soir de Noël, le 24 décembre 2023, des combattants séparatistes ont fait irruption dans un bar local dans le subdivision de Bali Nyonga,‌ dans le nord-ouest du Cameroun, kidnappant un civil que CNA a identifié comme étant Bertrand.

Bertrand était originaire⁤ de Bali mais vivait en dehors du subdivision et était⁢ revenu chez lui pour ⁣célébrer les fêtes avec ses amis et sa famille. Cependant, après son enlèvement, son corps inanimé a été retrouvé le lendemain dans les rues.

Le mercredi 27 décembre ‍2023, la famille a organisé le retrait du corps mais ​les séparatistes ont ​exigé qu’ils payent 800 000 FCFA⁢ avant de l’enterrer. Cette décision ‍a provoqué ‍la colère des habitants qui sont descendus dans les rues pour protester contre cette exigence, en disant “assez c’est assez !”

Alertées, les forces gouvernementales ont été dépêchées sur place et⁣ auraient capturé deux combattants.

Un dissident du Conseil de gouvernance d’Ambazonie, Capo Daniel, qui se présente désormais comme le ​leader d’une nouvelle plateforme appelée “Ambazonia Peoples Advocate Platform”, a déclaré que ‍cette action était le fait des “mauvais combattants d’Ambazonie” qui ⁣ternissent⁤ l’image de la révolution.

Depuis 2016, les régions du nord-ouest et du sud-ouest sont ⁤en conflit avec le gouvernement central pour la création d’un Etat appelé Ambazonie. La ⁤plupart des leaders se trouvent à l’étranger.

La nouvelle de l’enlèvement‍ et de la mort de Bertrand a choqué et ému le⁤ peuple camerounais, en particulier ceux qui sont⁢ en première ligne dans ce conflit. Il est angoissant de ⁤voir que même pendant les fêtes de ​Noël, il n’y a pas de‌ pause ⁤dans la violence et le chaos.

Cette tragédie met également en lumière la complexité du conflit et les violences qu’ont engendré des groupes armés dans les régions anglophones, causant des souffrances et des pertes incommensurables pour les​ civils innocents. Il est de notre responsabilité ‌de mettre fin à cette spirale de violence et de trouver une solution pacifique‍ qui profite à tous.