CAN 2023 : Le fléau du paludisme frappe le vestiaire malien

Mardi⁣ soir a été une soirée victorieuse pour le Mali lors de son match contre ⁤l’Afrique du Sud ⁣pour la Coupe d’Afrique des Nations 2023, malgré un effectif diminué par la présence de deux joueurs ‌atteints de paludisme.

Comme le Sénégal et la⁣ Côte ⁤d’Ivoire, le Mali ‍a superbement débuté son parcours dans cette ‌édition de la CAN en remportant ses trois premiers points lors de ce match⁢ contre l’Afrique‍ du ⁢Sud. Les Aigles se sont imposés avec brio sur un score de 2-0.

Dans la seconde période, l’équipe dirigée par le sélectionneur Éric Chelle a réussi⁣ à prendre l’avantage sur ⁢des​ Bafana Bafana décevants. ⁣Ce‍ succès a permis à l’équipe​ de Lassine Sinayoko de prendre la tête du groupe E, à égalité de points ⁣avec la Namibie, qui a elle aussi remporté‍ son match contre la ​Tunisie ‌sur le ‍même score​ de‍ 1-0.

Cependant, ‍cette‌ victoire n’a pas été sans difficulté pour le Mali, qui a⁢ dû faire face à des obstacles physiques majeurs. En ⁢effet, deux de ses joueurs clés ont été touchés par le paludisme et n’étaient pas ​en pleine forme⁢ pour ce match crucial.

Le sélectionneur national Éric Chelle a révélé en conférence de presse après le match que Yves ⁣Bissouma,⁣ remplacé à la 58ème‌ minute par Lassana Coulibaly, ainsi que Moussa Diarra, étaient atteints du ‌paludisme.

Heureusement,⁢ les⁣ deux joueurs ont été immédiatement ‍pris en charge par le staff médical de l’équipe malienne et devraient ‌être remis sur pied pour le prochain match des ​Aigles contre ⁤la Tunisie, ​samedi prochain, lors de la deuxième journée de la phase de groupes dans la⁤ poule​ E.

Cela démontre la force et la détermination de‌ l’équipe malienne, qui⁢ sait surmonter les obstacles pour ‍atteindre la victoire.