Nigéria : Colère face à la demande du ministre de Tinubu de transférer 585 millions de Naira sur un compte privé

L’un des membres du gouvernement dirigé par le président Bola Tinubu, Betta Edu, a émis une‍ demande choc à Oluwatoyin Madein, le comptable général de la fédération, pour qu’il transfère 585 millions de Nairas sur le compte bancaire d’une personne. Cela a suscité de nombreuses réactions et une vive indignation de la part de​ diverses sources.

Dans une lettre divulguée datée du 20 décembre‌ 2023, il ⁤est demandé au comptable‍ général de transférer la⁤ somme mentionnée ⁤sur le compte UBA d’une certaine Oniyelu Bridget Mojisola. Selon‍ la lettre, cette somme est destinée à des subventions​ pour les groupes vulnérables dans les États d’Akwa Ibom, de Cross River, de Lagos ​et d’Ogun.

Le ministre des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté, Betta Edu, a ⁤approuvé le paiement de la somme ⁣totale de 585 ⁢189 500 N pour ces programmes et activités. Un montant⁤ de 219 429 750 N est spécifiquement destiné à l’État d’Akwa Ibom, tandis que les États de Cross River, de ⁢Lagos et ‍d’Ogun ont tous une somme budgétisée de 73 828 750⁢ N, 219 462 250 N et 72 468 750 N ‍respectivement.

Cependant, le fait que ces fonds soient transférés sur un compte bancaire privé a soulevé de nombreuses questions de​ la part des Nigérians sur les raisons⁣ qui ont poussé le ministre à agir​ ainsi. Certains ont même soulevé des accusations de fraude, étant donné que les⁤ fonds publics ne peuvent normalement ⁣pas être versés sur un compte privé.

En réponse​ à ces ⁤inquiétudes légitimes, le conseiller média du ministre, Rasheed ​Zubair, a déclaré que tout était légal et ⁣que le fonds de 585 millions⁢ de Nairas avait suivi une procédure régulière. Selon lui, ‍Oniyelu Bridget Mojisola est la comptable ⁣du projet chargée de recevoir‍ les fonds pour les subventions ⁢aux groupes ⁤vulnérables. Il est normal pour une comptable‌ de projet de recevoir ces paiements et de les utiliser⁤ légalement, à condition ‌de conserver ​des reçus​ en tant que preuve du bon usage des fonds.

Cependant, certains ont⁣ accusé cette réponse​ de ‍couvrir une possible intention frauduleuse de ​la part du ministre. En effet, selon l’article 713 de la loi ‍sur le règlement financier du secteur ‍public ‌de 2009,⁣ il est explicitement interdit de verser de l’argent public sur un‍ compte privé, et de ⁢le faire est considéré comme une intention frauduleuse.

Quelles que soient les raisons derrière ‍cette ‌décision, il est clair que cela a généré ⁣beaucoup de controverse et de méfiance de la part⁣ du public.​ Beaucoup ⁣voient cela comme une tentative de ‍détournement des fonds publics, et il est important que ‍le gouvernement prenne des mesures ‍pour clarifier cette situation et rétablir la confiance du ⁤public envers les institutions gouvernementales.