Ericsson soutient la révolution numérique de Madagascar : un partenariat prometteur

La transition numérique est en plein essor en Afrique et s’avère être⁤ un catalyseur essentiel pour le progrès économique du continent.

De grands investissements dans les infrastructures technologiques ouvrent la ​voie à l’innovation, ⁢à la création d’emplois et à une connectivité ‌améliorée.

Une entreprise majeure dans le secteur des télécommunications, Ericsson, s’est engagée à accompagner le gouvernement malgache dans sa transformation numérique. Cela a été ​confirmé lors de la visite de l’équipe de direction d’Ericsson pour la ⁢région du Moyen-Orient et de l’Afrique à Madagascar.

Au cours de cette visite, des rencontres⁢ stratégiques ont eu lieu ‍avec des partenaires clés, des clients, des⁢ parties prenantes nationales et des leaders de l’industrie locale. L’objectif ⁤était d’approfondir les collaborations et d’explorer des opportunités concrètes pour tirer parti des innovations d’Ericsson.

Selon un communiqué de presse d’Ericsson, ces discussions ont porté sur le paysage des technologies de l’information et de ⁢la communication (TIC)⁤ de Madagascar et ont exploré des domaines ‌de collaboration visant à étendre l’accès au haut débit mobile,⁣ à promouvoir l’inclusion numérique et à créer ⁢des opportunités infinies pour les individus, les entreprises et les communautés.

Cet engagement s’inscrit dans le cadre de la‍ vision #AfricaInMotion d’Ericsson, démontrant ainsi sa volonté‍ de contribuer à la numérisation et​ au développement durable du continent africain. Pour y parvenir, ⁤l’entreprise multiplie les investissements dans‌ ses​ infrastructures télécoms sur différents marchés.

À Madagascar, elle‌ s’est récemment associée à l’opérateur britannique Vodafone ‍pour l’atterrissage du câble sous-marin 2Africa. Selon le rapport d’entreprise sur la mobilité publié en novembre 2023, on prévoit une croissance⁣ annuelle de 3% des abonnements mobiles en Afrique subsaharienne.‌ D’ici 2029, le nombre d’abonnements devrait passer de 940 millions à 1,1 milliard, ⁣avec la 5G en tête de cette expansion rapide.