Cape-Vert : La jeunesse, levier essentiel du développement selon le gouvernement

Lors‍ d’une conférence de presse, le président de JPAI, ​PAICV Youth, Fidel Cardoso de Pina, a lancé un appel vibrant au gouvernement pour qu’il prenne enfin en compte l’importance de ⁢la jeunesse dans le développement du pays.‍ “Il ‍est urgent que les jeunes soient placés au centre des politiques publiques, tant pour⁣ le présent que pour l’avenir”, a-t-il déclaré avec force. Le message ⁢est ‍clair : la jeunesse capverdienne doit‍ être la priorité absolue du gouvernement.

M. Pina, en tant que représentant de la jeunesse, a exprimé‌ sa frustration ‍envers le gouvernement actuel dirigé par Ulisses Correia e Silva, l’accusant de grandes promesses vagues ‍et sans ‍objectifs ‌clairs pour les jeunes. “Les jeunes⁣ ne ​peuvent plus attendre des promesses creuses, ils⁢ ont besoin d’actions concrètes pour résoudre les défis auxquels ⁣ils ​sont confrontés”, a-t-il déploré.

Parmi ces défis, le chômage des jeunes occupe une place prépondérante. M. Pina a dénoncé ⁤l’incapacité du gouvernement à fournir ‍des opportunités⁤ économiques pour les ⁢jeunes​ dans tout‌ le pays. “Il est inacceptable que beaucoup de jeunes⁢ soient sans⁢ emploi et sans perspective⁤ d’avenir dans leur propre pays”, a-t-il déclaré avec conviction.

Le président de JPAI a également critiqué le manque de réponses claires et efficaces du gouvernement pour résoudre ⁣cette situation⁤ critique. Selon lui, le gouvernement doit agir immédiatement pour répondre aux besoins des​ jeunes et leur offrir un avenir plein d’espoir. “Nous ne ⁤pouvons plus tolérer un ⁣Premier ministre‍ qui agit comme s’il y avait tout était normal alors que les jeunes souffrent dans toutes les îles du pays”, a-t-il affirmé ‍avec force.

La jeunesse ​est l’avenir‌ du Cap-Vert et il est essentiel qu’elle ⁤soit prise ⁤en compte dans les⁣ décisions politiques. La JPAI⁤ a souligné l’importance de mettre en place des politiques qui valorisent​ et soutiennent les⁤ jeunes afin de construire un avenir meilleur pour le pays. “Nous devons élire ⁣les‍ jeunes comme l’une de nos principales priorités de gouvernance pour garantir un présent et un avenir plus prometteurs‌ pour le Cap-Vert”, ⁢a déclaré‍ M. Pina avec conviction.