Plusieurs morts dans un crash d’avion au Burkina Faso

Des tragédies inattendues‍ dans le ciel de​ l’est du Burkina Faso.

Au-delà de la beauté et de la liberté‍ qu’il offre, le ciel peut parfois se révéler être le théâtre de drames inattendus, comme⁢ en témoigne l’accident survenu ce mercredi dans l’est du Burkina Faso. Un avion de ‌la compagnie Lead Air, avec sept personnes à bord, a connu une⁢ issue tragique après son⁢ décollage de l’aérodrome de Diapaga en direction de Fada N’Gourma.

Malheureusement, cet accident a coûté la vie à cinq ⁤personnes,⁤ dont le pilote, et a blessé deux autres personnes. Le ministre des Transports a immédiatement réagi en ouvrant une enquête pour déterminer les causes de ce drame. La jeune entreprise Lead‍ Air, qui⁣ n’a débuté ⁤ses ⁣activités que depuis trois mois, est donc sous le choc de cette tragédie.

Ce drame rappelle une fois de ​plus les difficultés rencontrées par les populations de certaines⁤ zones ‍reculées du Burkina Faso, en proie à l’insécurité et aux⁢ conflits. En effet, de nombreuses régions de ce pays d’Afrique de l’Ouest sont devenues inaccessibles par la route, et ​le ​transport aérien est souvent le seul moyen de s’y rendre.

Le Burkina Faso, aujourd’hui dirigé par une junte militaire, lutte depuis plusieurs années‍ contre une insurrection qui a ‌pris de l’ampleur en provenance du Mali voisin.​ Des groupes terroristes affiliés à Al-Qaïda et à Daesh/EI ont semé le chaos et la violence, forçant‌ des milliers de personnes‍ à fuir leur foyer. Nous pensons aux victimes de cet​ accident et à leurs familles en ces temps difficiles.