Yamoussokro : le village des supporters camerounais ravagé !

La scène était digne ⁣d’un véritable guerre au village des supporters à Yamoussoukro en​ ce ⁢22‍ janvier 2024. C’est la journaliste Aimée Cathérine ⁢Moukouri de⁣ Canal 2 International qui a partagé cette information sur son compte ⁣Facebook. Sa publication‍ était appuyée par une vidéo choquante montrant la violence des affrontements entre les supporters ivoiriens et camerounais. Un véritable chaos s’est installé alors que les supporters du Zalang national célébraient‍ leur quatrième but, les ‌poussant ainsi à entrer en conflit avec les supporters ivoiriens.

Au⁣ cours‍ de l’altercation, ⁣un vendeur de la Fan Zone a même⁤ été agressé et‌ a dû être hospitalisé. Les dégâts matériels ‌sont également nombreux suite à cette révolte dangereuse. Des voitures de joueurs et ‍d’autres infrastructures ont été vandalisées par des supporters en colère.

Cette violente dispute⁤ intervient après une défaite humiliante de ⁣l’équipe ivoirienne face à ⁣la Guinée équatoriale avec un score sans‌ appel de 4 à ⁢0. La défaite ‍a⁤ été d’autant plus ⁤difficile à encaisser pour les éléphants étant donné qu’ils étaient l’hôte de la ⁤compétition. ‍La Guinée équatoriale‍ a fait ⁢preuve ⁣d’un ​jeu fluide et d’une grande efficacité avec ​notamment deux buts d’Emilio Nsue et un autre de Pablo Ganet.

Ces⁤ violences survenues dans ⁢la fan zone rappellent celles qui ont eu lieu au stade ⁤Alassane Ouattara pendant et après le match. Les échauffourées ont même été encore plus violentes avec des ⁣véhicules et des bâtiments publics vandalisés par des supporters⁤ en ‌furie. Cette situation soulève ainsi une question cruciale : la sécurité des supporters et des‌ joueurs est-elle‍ en ⁢danger lors de cette compétition ?

Alors que l’équipe ‌camerounaise s’apprête à affronter la ⁢Gambie pour un match décisif, ces violences sont une preuve de plus des tensions qui règnent entre les supporters des différentes⁣ équipes.‍ Mais elles ne doivent pas nous faire⁣ oublier que le football⁢ est avant tout un sport et que la passion ne doit⁤ jamais dépasser les limites du respect et de la tolérance. Espérons que les esprits pourront se calmer et que l’esprit sportif ‌l’emportera lors des prochains ⁤matchs. La ⁣compétition n’est pas terminée, et les⁢ supporters camerounais et​ ivoiriens​ doivent⁢ être exemplaires et se⁤ respecter​ mutuellement en ⁢tant qu’hôtes de ​la CAN 2023.