Augmentation du carburant au Cameroun en 2024 : Paul Biya annonce les détails

Le ‌carburant, ⁢l’un des produits ‍essentiels ​de notre quotidien,⁣ deviendra plus cher au‍ Cameroun en 2024. C’est ce qu’a confirmé le président Paul Biya dans ‌son discours du 31 décembre 2023, comme l’avait prédit Lebledparle.com. Une nouvelle qui ne fait‍ pas l’unanimité mais qui s’explique par ‌la situation ‍économique du pays.

Dans son ⁤discours, le chef de l’État a déclaré : “Mes chers‌ compatriotes, ⁣au cours des‌ dernières semaines vous avez été confrontés à une⁤ pénurie de‌ produits ⁣pétroliers qui‌ vous a causé de nombreux désagréments. Pour⁢ faire face à cette situation, j’ai prescrit au Gouvernement ‌des mesures urgentes permettant d’assurer l’approvisionnement continu⁤ du marché.”

Une pénurie qui s’explique ⁤en partie par le coût élevé⁢ de la subvention du carburant ⁣à la pompe ⁣par l’État camerounais.

En effet, selon Paul Biya, cette subvention représente une lourde charge⁣ pour le trésor public et impacte considérablement le budget. “L’année‍ dernière,⁣ le ‍Gouvernement a été amené à‌ procéder à un léger relèvement‍ des prix​ des carburants à ⁢la pompe. Grâce à cette mesure, la subvention des produits pétroliers a été réduite de plus de 1000 milliards⁣ de ‍Francs CFA en 2022 à environ 640 milliards de Francs CFA en 2023.‍ Cependant, cette subvention⁤ continue de peser significativement sur le trésor ⁢public” explique-t-il.

Face à cette situation, le ⁢Président a confirmé que les prix du carburant devront de nouveau‌ être ajustés ⁢à la hausse. ‍Une⁣ mesure nécessaire pour réduire le poids de la subvention et dégager des ressources pour répondre ⁣à d’autres problèmes auxquels le pays est confronté. Cependant, il a tenu ⁣à ⁣rassurer ⁢les citoyens en affirmant que les ajustements⁤ ne devraient pas avoir un impact ⁣considérable‍ sur leur pouvoir d’achat.

Mais ​cette augmentation du prix du carburant‌ aura des conséquences sur le coût de transport, déjà⁣ élevé ​au Cameroun. Les​ ménages devront donc s’attendre à ​une hausse​ du coût de ​la vie ‌dans les‌ années ‌à venir. ⁣Toutefois, le ​président Biya a confirmé ​que la réhabilitation de la SONARA devrait contribuer à ⁢améliorer la situation ⁤du ⁣secteur pétrolier à long⁢ terme.

Bien que cette nouvelle soit difficile à accepter pour de nombreux ‍citoyens, ⁤elle est expliquée par la nécessité de maintenir l’équilibre économique du pays. Il est donc important de⁢ comprendre ces ⁤mesures pour mieux les accepter.