Révélations choquantes après l’élimination du Sénégal à la CAN 2023

Le match entre le Sénégal et la Côte ⁣d’Ivoire continue de faire parler de ‌lui à cause de l’arbitrage controversé⁢ de Ghislain ​Pierre Atcho. Les Lions de la Teranga ont été⁣ lourdement pénalisés par les décisions prises par l’arbitre⁣ gabonais, malgré l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) qui aurait ​dû corriger‌ ces erreurs.⁣ Un véritable scandale entoure donc désormais ce match.

Dès la 10e minute de jeu, un tacle violent de Sadio Mané sur Ibrahim Sangaré⁢ aurait mérité ⁤un ‌avertissement plus sévère que le simple carton jaune distribué par l’arbitre. Cependant, le véritable tournant ⁤du match vient à la 83e minute, lorsque l’attaquant ivoirien Sebastien Haller passe le⁢ ballon à⁤ son coéquipier Kouamé.‌ Ce dernier,⁢ en tentant de contrôler le ballon, le touche à peine, mais l’arbitre signalera une faute ​du gardien sénégalais Edouard Mendy, ce qui ⁣a causé‍ un penalty pour la Côte‍ d’Ivoire. Les images de la VAR ‍ne montrent pas l’origine de ​l’action et laissent de côté le fait que ⁣Nicolas Pépé était hors-jeu au départ de‍ l’action.

Krépin Diatta, joueur ⁣de l’équipe monégasque, a vivement réagi à la fin du match, remettant en question l’intégrité de l’arbitre et⁤ des membres‌ de la Confédération africaine de football. Selon lui, le Sénégal a été victime de deux graves erreurs d’arbitrage qui ont eu un impact direct sur le résultat du match. Il dénonce⁢ notamment le ⁢refus de l’arbitre de consulter la VAR pour‌ une ​faute évidente sur⁣ Ismaïla Sarr dans la surface ​de réparation, ainsi que l’absence de vérification‍ pour ​un possible hors-jeu de Nicolas Pépé dans l’action du penalty accordé à la Côte d’Ivoire.

Ce n’est ⁢pas la‌ première fois que le Sénégal‌ est éliminé à cause d’une décision d’arbitrage douteuse, ce qui soulève des inquiétudes quant à l’intégrité du jeu⁣ et de la compétition. Le joueur Krépin Diatta a exprimé sa⁣ colère et sa⁤ déception face ‌à cette injustice, ​déclarant que cela avait “tué leur compétition”. Le Sénégal devra​ donc encore attendre pour remporter à ​nouveau la Coupe ‍d’Afrique des Nations.